Tata, visite touristique et alentours

Tata, visite touristique et alentours

TATA   طاطا

Ville saharienne, capitale de province de la région Souss-Massa.
Elle est située dans la zone de l’Anti-Atlas à côté des monts du Djebel Bani et dans l’oasis de l’Oued Tata, affluent du fleuve Drâa, sur la route Zagora Guelmine – Agadir.

C’est un centre administratif, commercial et militaire lié à la frontière algérienne et également une ville agricole connue pour produire du henné.

Au niveau touristique, il faut souligner le Géoparc du Djebel Bani, lieu de paysages impressionnants avec des montagnes de grand intérêt pour les amoureux de la randonnée, de l’astronomie, de la géologie et de l’archéologie en raison de ses minéraux et de ses peintures rupestres.

Son artisanat se caractérise par la poterie vernissée, la bijouterie en argent, les tapis, les sandales, les babouches et les paniers en feuilles de palme.

Sur la place de la Marche Verte, le point central, on trouve un grand salon de thé de luxe. En terrasse, vous pouvez déguster du café, des croissants et de délicieuses pâtisseries . Le jour de marché est le jeudi.

Bien connectée par la route à Zagora, Ifni et Agadir, elle se trouve à 145 km de Foum Ziguid, à 335 km de Ouarzazate et à 340 km d’Ifni. C’est un lieu intéressant pour faire une pause sur les routes sahariennes qui traversent la vallée du Drâa et qui vont vers le nord en direction de Taroudan (à 208 km) en passant par l’Anti-Atlas.

En décembre, on y célèbre le festival de l’oasis pour faire la promotion des cultures locales.
D’une grande richesse ethnique et culturelle, on peut y admirer des danses nomades comme l’Alwhas, la Guedra et surtout le Tissint, où des femmes et des hommes vêtus de bleu indigo exécutent la danse du poignard.

Elle présente une offre hôtelière simple. À 3 km, à Tigzmert, ne manquez pas l’Oasis Dar Ouanou.

  Voir les hôtels disponibles à Tata

Environs de Tata

Dans les alentours, ce sont surtout les montagnes qui se détachent en raison des peintures rupestres que l’on peut retrouver dans plus de 114 sites (Imaoun, Tiggane, Metgourine Oum Oum, la Leg et Adrar et Metgourine). Il existe d’intéressantes gravures de plusieurs périodes historiques.

JEBAIR, à 7 km, localité située au sud vers Akka. Visiter le quartier juif de Tazarte (c’est à Tazarte que le vicomte Charles de Foucault vécut entre 1883 et 1884). Le Ksar de Jebaïr est situé au sud-ouest de Tazarte et on arrive au Mechouar (place principale) par un sentier direct.

TAGMOUT,  localité à 50 km au nord de Tata (vers Igherm), en suivant le fleuve Tata. Visiter les grottes de Messalite. D’une grande profondeur, elles sont uniquement accessibles à pied et présentent de belles formations de stalactites et de stalagmites.

AGOULIZ, à 25 km à l’ouest de Tata (vers Taroudant).
Sur la route depuis Akka, tournez à droite au kilomètre 20 (par un chemin en excellent état) pour accéder à ce village surplombé d’énormes falaises.

AKKA IGUIREN. En déviant de la route principale, à 30 km en direction de Zagora, nous accédons à cette oasis et kasbah dans les monts de Bani. Des chemins y partent pour traverser l’Anti-Atlas et aller jusqu’à Taroudan.

TISSINT, à 69 km à l’est de Tata (vers Zagora), à côté des monts du Djebel Bani.
Il s’agit d’un petit village, avec une kasbah et une oasis, sur le lit d’un fleuve sec où sont cultivées des plantes médicinales. Visiter les cascades d’eau salée et la maison de Charles de Foucauld.

AKKA, centre et souk local sur la route d’Agadir à 62 km, situé sur les bords du fleuve Tata, face à la vallée du Drâa et aux monts d’Ouarkziz. C’est une oasis transformée en centre agricole qui produit des fruits.
Il s’agit d’une destination touristique en voie de développement et d’un lieu de passage sur les routes du désert. Les sandales et la poterie sont des produits typiques de ce site. L’offre hôtelière y est assez basique.

À environ 500 mètres, avant l’entrée à Akka, un chemin conduit à Aït Rahal, la Kasbah au minaret en terre qui ressemble étrangement à celui de la Koutoubia de Marrakech.
C’est un point de départ vers le gisement d’Adra Metgourine, à 15 km de là,  qui présente des peintures rupestres de têtes de bétail. Ne manquez pas les impressionnantes gravures géométriques en spirales avec des figures anthropomorphes qui suggèrent un grand mouvement humain dans la province, remontant à plus de 7000 ans.

En direction de Goulmine, sur la route N-12, on trouve Touzoudine à 19 km, l’oasis d’Aït Ouabelli et la kasbah en adobe de Tizgui à 42 km, ainsi que Foum el Hisn à 81 km.

FOUM EL HISN. Oasis et souk sur la route vers Ifni, à 150 Km de Tata, face à la vallée du Drâa et aux monts d’Ouarkziz. Centre de chameaux.
On y célèbre le festival des oasis en décembre, avec des spectacles de musique berbère.

À partir de ce lieu, des pistes partent vers le sud en direction des villages d’Assa à 80 km.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Évaluez cet article

Avez-vous aimé cette histoire? Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4,67 out of 5)

Loading...


Related Articles

La Route du Drâa: de Zagora à Goulimine et Tan Tan

Cette route commence à l’ouest de ZAGORA par la nouvelle route N-12 Zagora-Goulimine, qui traverse le Sahara jusqu’à la côte, à côté de

Oasis d’Assa et Zag

Assa Oasis située dans la vallée du Drâa, face aux monts du Ouakziz, à 104 km au sud de Guelmim

Visiter les oasis de Foum Zguid et Tissint

Foum Zguid  فم زكيد Foun Zkiid Foum Zguid est une ville située au sud de l’Anti-Atlas, dans les montagnes du Jebel Bani,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*