Conseils pour manger au Maroc

Conseils pour manger au Maroc

Où manger au Maroc ? Nous allons essayer de répondre à cette question de façon rapide et directe. Ceux-ci sont les plats les plus typiques des cartes des restaurants au Maroc.

Couscous, d’origine roumain, il s’est popularisé avec la dynastie Alaouite, plat de semoule très rependu.

Le Tajine, au poisson ou à la viande est un mets typique préparé dans des plats en terre, vers l’intérieur, ils sont au mouton. Sur la côte, ils sont aux anchois, aux sardines et aux crevettes.

Le Méchoui ou mouton rôti typique des zones d’élevages de l’intérieur et de l’Atlas.

Soupes, les plus typiques sont la Harira aux tomates et la bissara de fèves.

Salades assaisonnées avec différents légumes et fruits, d’influence française.

La paella assaisonnée avec des épices, c’est un plat qui accompagne viandes et poissons, d’influence espagnole.

La pastilla, mille-feuille farci à la viande ou au poisson.

Friture de poissons, typique de la côte par influence de l’Espagne.

Mouton à la braise, côtelettes, brochettes, kefta, viande à la vapeur, etc…Plats typiques que l’on trouve dans les baraques des routes et souks.

Restauration rapide

Les fast-foods sont les meilleures options pour leur bonne relation qualité-prix et la rapidité du service. Bien qu’ils n’aient pas les mêmes standards d’hygiène et de qualité que ceux auxquels nous sommes habitués en Europe.

À noter, les populaires sandwichs composés de légumes, frites, thon … Auxquels on peut ajouter poulet, kefta (viande hachée) ou brochettes (sur la côte des keftas au poisson). De bonne qualité, fiables et ils se mangent accompagnés d’un rafraîchissement ou d’un thé à une table habituellement située dans la rue. Coût moyen de 2 Euros. Choisissez l’établissement où l’on voit du mouvement.

Un autre genre de fast-food, ce sont les traditionnels burgers ou pizzerias type McDonald’s, Pizza Hut, etc… Qui sont habituels dans le centre des grandes villes, très fréquentés par la jeunesse.

Dans toutes les villes nous pouvons trouver des churrerias où acheter les typiques beignets gros et ronds ou les crêpes appelées rghaifs, à prendre avec le café ou le thé, dans un bar proche.

Dans la rue, nous prouvons trouver des vendeurs ambulants de nourriture avec des escargots, des épis de maïs grillés, des pois chiches cuits, des fruits secs, des gâteaux, des jus d’orange ou de la canne à sucre, etc…

Les petits déjeunés  sont constitués de café ou de thé avec des tartines  à l’huile, au beurre ou au fromage frais, une variété de crêpes appelées rghaif ou msemen, auxquelles on ajoute du miel, du beurre, etc…Que l’on complète avec des jus ou des fruits de saison.

Restaurants populaires

Les restaurants populaires sont ceux auxquels va la population locale et où on peut manger à un prix modique (6-15 Euros).

Les menus les plus courants sont du poisson frit ou grillé, cocktail de fruits de mer, etc… Cela dépend de la ville. Les salades sont variées et bien présentées.

La viande est proposée en brochettes, côtelettes ou kefta (haché) à la braise, à la vapeur, cuite en tagine ou farcie comme pour le Méchoui de l’Atlas, (typiques des restaurants routiers ou de l’intérieur du pays), on peut choisir sa viande dans une boucherie accolée au restaurant et voir comment elle est préparée la braise.

Sur la côte, ils ont souvent du Tagine au poisson. Normalement, il y a toujours les traditionnelles soupes Harira, bissara ou de poisson.

Les couscous sont plutôt mangés les vendredis, mais on peut en trouver tous les jours. Ils peuvent être au poulet ou au mouton (demander de la sauce). En complément, on peut prendre du riz style paella, des frites ou différentes sauces tomate et piquantes. En dessert, on peut demander un jus d’orange, des fruits de saison, des dattes et du thé.

Dans les villes de la côte, prés de la plage ou dans les ports, on trouve fréquemment des chiringuitos de sardines.

Restaurants de luxe

Les restaurants de luxe ou touristique de style européen ont un plus mauvais rapport qualité-prix, bien qu’ils permettent de manger dans des locaux propres avec un bon service. Ils permettent normalement la consommation d’alcool, mais à un prix plus élevé. Ils sont souvent situés dans les grands hôtels et les zones touristiques. Certains sont spécialisés en gastronomie marocaine.

D’autres restaurants sont spécialisés en cuisine européenne : les restaurants italiens, américains, espagnols avec les traditionnelles tapas et français abondent. Les restaurants de poissons et fruits de mer sont recherchés, avec de magnifiques poissons grillés et fruits de mer. Dans les grands sites touristiques, il y a des restaurants asiatiques.

Cafés

Au Maroc, ils sont plus fréquents que les restaurants. Pour eux, il est plus courant de prendre un café, un thé, des tartines ou des gâteaux dans la rue que de la nourriture traditionnelle. C’est une alternative pour manger, en effet, ils ont souvent des sandwichs et des en-cas salés, comme les briouats ou la pastilla, accompagnés de thé, café ou rafraîchissements.

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (34 votes, average: 4, 56 out of 5)

Loading...


Related Articles

Acheter de l’artisanat au nord du Maroc

Le nord du Maroc est une zone où c’est développée l’industrie artisanale. Les montagnes du Rif sont productrices de tapis,

Le Maroc au Ramadan

Le Ramadan est le mois sacré des musulmans, durant lequel ils jeûnent depuis le levé au coucher du soleil. Seuls

Voyager en train au Maroc

Le Maroc a un réseau ferroviaire limité qui unit les principales villes : Tanger, Rabat, Kénitra, El Jadida, Casablanca, Marrakech, Fez,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*