Oualidia

Oualidia

Ville située à 60 km d’El Jadida et à 66 km de capitale de la province, Safi.

Il s’agit d’un centre balnéaire de renommée internationale qui se trouve dans une grande lagune côtière protégée de l’océan. Poissons et fruits de mer y abondent. Oualidia fut fondée en 1634 par le sultan El Oualid, qui bâtit une forteresse pour protéger le port naturel. Elle est aussi très connue pour sa culture d’huîtres.

Que voir

Dans la partie haute de la ville, on peut encore voir certains vestiges de sa kasbah, construite en 1634. Au bord du chemin descendant vers la lagune se trouve le palais du Roi Mohammed V, en attente de restauration.

L’un des attraits d’Oualidia est sa lagune, qui a une longitude de 12 kilomètres et est bordée de plages de sable et de dunes. Les poissons y abondent, aux côtés des fruits de mer et des huîtres.
Cette lagune aux eaux calmes est idéale pour la baignade. Les passionnés d’ornithologie auront l’occasion d’y voir des flamants et d’autres oiseaux.

Au sud, en-dehors de la baie, se trouve la magnifique plage de Karam Daif, ouverte, large et très bien entretenue, avec un drapeau bleu.

Un autre lieu intéressant est le marabout de Sidi Daoud, un saint vénéré dans toute la région.

C’est un endroit idéal pour pratiquer des sports nautiques comme la voile, le kayak, la plongée, la pêche, le windsurf, etc.

L’une des particularités d’Oualidia est la pratique de cures d’apithérapie, qui consistent à utiliser des produits apicoles comme la gelée royale, le pollen, la cire et le venin d’abeille à des fins médicales.

Dormir à Oualidia

Cette ville bénéficie d’une bonne offre touristique au niveau des hôtels et des restaurants. Avec une mention spéciale aux logements suivants :

Proches de la lagune.

Hôtel La Sultana Oualidia (5 étoiles), au nord de la lagune.
L’Hippocampe, un hôtel classique de 3 étoiles au centre de la lagune et au bord de la plage.
Le Beach View, un hôtel 4 étoiles situé sur la partie haute et offrant des vues sur la lagune.
L’Initiale, au sud de la lagune.

Dans la ville nouvelle.

Le Riad Zaytoun, une maison d’hôtes traditionnelle de six chambres.
La charmante maison d’hôtes Dar Beldi, qui dispose de quatre chambres.
L’Auberge Oualidia Dream, à l’entrée de la ville sur la route d’El Jadida. Ses douze chambres offrent de belles vues.

  Voir hôtels disponibles à Oualidia

À 10 km, en direction de Safi, à Sidi Bouada, une plage non-urbanisée, nous trouvons un hôtel de qualité : le Dar YasmineInformations et réservation.

Manger à Oualida

La gastronomie typique se compose de fruits de mer, de crabes, d’huîtres et de poisson grillé.

Les restaurants touristiques sont situés au pied de la lagune et sur la plage.
Dans le village de pêcheurs, on trouve des bars et des petits restaurants improvisés qui offrent, tout au long de l’été et à bas prix, de délicieux plats de fruits de mer, d’huîtres et de poisson à la braise.

ENVIRONS

Au nord, la route vers El Jadida passe à côté de la mer, donnant l’occasion de voir des plages vierges au sable doré et difficiles d’accès, comme celles de LamghaselM’hammed Taik et Mrizika.

Sidi Mousa

À 41 km, nous retrouvons ce centre agricole avec une plage au sable doré, à côté d’une lagune et à l’embouchure d’un petit fleuve. La belle plage de Sidi Belkhair se trouve au nord et forme une petite baie.

Le Cap Beddouza

Situé au sud, à 30 km. C’est un petit village qui se trouve dans un important accident géographique, là où la côte africaine bifurque en direction du sud. Un phare s’élève sur une falaise et offre de magnifiques vues sur l’océan.

Cette route mène à Safi à 66 km.

À l’intérieur

Madinat Al Gharbia

Située à 19 km, par la route qui mène à l’intérieur de la Doukkala. Ce sont des ruines mérinides du Vème siècle. La ville fut la capitale des tribus de Masmouda jusqu’au début du XVIème siècle, quand elle fut occupée par les Portugais.

Elle fut détruite par le sultan Muhammad al-Shaikh en 1521, comme punition de la collaboration avec les Portugais. La majorité de la population fut déportée à Fes.

En 1755, elle fut à nouveau détruite par le tremblement de terre de Lisbonne puis repeuplée à partir de la seconde moitié du XVIIIème siècle. Il faut mentionner le célèbre chef Mohamed Ben Hmida, notable de la Doukkala qui décéda vers 1938.
Les murailles qui entourent Madinat Al Gharbia sont encadrées de tours équidistantes entre elles. On peut encore distinguer trois portes, celles de Marrakech, de Safi et d’Oualidia. Elle est actuellement très détériorée.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Évaluez cet article

Avez-vous aimé cette histoire? Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4, 67 out of 5)

Loading...


Related Articles

Céramique et artisanat à Safi, Maroc

La tradition de la poterie à Safi remonte au XIIe siècle, grâce à la grande qualité de l’argile de la

Hôtels à Safi

DORMIR À SAFI Safi possède une bonne offre touristique. La Médina C’est la zone la plus recommandée. À noter les

Visiter Safi, Maroc

Safi   آسفي   Safi est un important port atlantique et la capitale provinciale de la région de Doukkala-Abda. Elle est située sur

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*