Moulay Bousselham

Moulay Bousselham

Petit village de pêche, également agricole et touristique, situé au nord, à 45 km de Larache. On y accède par l’autoroute de Tanger (à 118 km).

Moulay Bousselham doit son nom à un mystique du Xème siècle, adepte et introducteur au Maroc du courant soufi panthéiste d’Abu Yazîd Bistâmî, ascète perse du IXème siècle. La tombe de Moulay Bousselham se trouve dans la partie basse du village, à côté du canal.

Ce village est très visité par des personnes souffrant de maladies mentales. Tous les ans, en juillet, on y célèbre un important moussem au cours duquel les partisans du courant soufi réalisent leurs rituels et cérémonies, certaines  étant absolument incroyables.

Au sud du canal, on retrouve un petit cimetière-sanctuaire, Sidi Abd al-Jalil al-Tayar, dans une zone qui fait partie d’un parc national non-urbanisé.

Situé sur la côte du Shael, au coeur de la riche région agricole du Gharb, il représente le lieu de production par excellence de la fraise marocaine. C’est aussi une zone de production de pastèques; il faut à ce propos signaler le village proche de Dlaha, qui célèbre précisément le festival de la pastèque chaque année. Moulay Bousselham est aussi un petit port de pêche qui se démarque par ses fruits de mer, avec de nombreux crabes et homards.

Comment s’y rendre

Ce village se situe à 190 km de Ceuta.

Par le nord, on y accède en empruntant l’autoroute Tanger-Rabat, à 40 km de Larache. La sortie est indiquée.
Par le sud, il faut prendre la même autoroute, à 70 km de Kenitra.
Depuis l’intérieur du pays, il faut emprunter la route régionale à partir de Souk el Arba du Rhab, à 44km.

La visite

C’est un village où les Marocains viennent passer les vacances d’été. De nombreuses maisons ont été construites au bord de la mer. Après être entrée dans le village, la route continue à travers la rue principale, parallèle à la lagune, et se termine au niveau d’un mirador où il est possible de se garer. La mosquée principale que l’on peut admirer à cet endroit domine alors la plage.

Juste à côté du mirador se trouve la zone de restaurants et le marché. De l’autre côté, en descendant vers le fleuve et dans une zone peu entretenue, on peut voir plusieurs marabouts: le plus grand est celui de Moulay Bousselham. En partant du mirador et en suivant la côte en direction du nord, nous arrivons à la zone résidentielle de villas qui donnent sur la plage, juste avant d’atteindre la nouvelle promenade maritime. Enfin, avant de parvenir au mirador et juste à côté du fleuve se trouve une embarcadère où il est possible de louer des petits bateaux afin de découvrir la lagune.

Patrimoine naturel

Moulay Bousselham bénéficie de magnifiques plages avec de grandes dunes. Il vaut aussi la peine de connaître la réserve naturelle de la Lagune de Medja Zerga, qui occupe une grande zone de dépression séparée de la mer par un long cordon d’anciennes dunes.
Plusieurs fleuves d’eau salée débouchent sur la lagune; le plus important est l’Oued Drader.

Déclarée comme réserve et parc naturel, c’est un lieu idéal pour les oiseaux. Le tarif normal pour une promenade entre 1h30 et 2h et pour six personnes est de 150 dirhams.

Plages

Moulay Bousselham est connue pour ses plages interminables, entourées de dunes et ouvertes sur l’océan. Les vagues et le vent sont presque toujours présents.

La plage de Moulay Bousselham, au sable fin, s’étend jusqu’au nord de l’embouchure de la lagune. À marée basse, les récifs laissent des piscines naturelles idéales pour les enfants. La plage de la Lagune est protégée des vagues et est plus tranquille pour les familles. On y accède depuis le mirador ou, en voiture, en suivant la côte vers le nord pour atteindre la nouvelle promenade maritime, qui y donne accès.

De l’autre côté de la lagune, on retrouve une large plage (Hawaï) dominée par une grande dune; on y accède à l’aide de barques ou en contournant la lagune pendant environ 15 km. C’est une plage sauvage et solitaire. Cette zone est très célèbre pour les passionnés de surf, surtout celle qui s’étend au niveau de l’embouchure de la lagune.

Dormir et manger

Il n’y a pas d’offre de qualité. L’hôtel le plus connu est l’Hôtel Le Lagon, à côté de l’embarcadère. Il faut aussi souligner le café Izaguirre.

On retrouve deux campings: l’un se situe à côté d’une forêt d’eucalyptus et est peu entretenu; l’autre, Flamants Loisir, est un complexe de bungalows avec une piscine. Il existe plusieurs restaurants populaires dans le centre, en face de la plage, qui offrent de bons poissons. Au niveau du marché, on retrouve des postes de sardines et de poisson à la braise. Et, pour les plus gourmands, il faut absolument déguster les fraises, les pastèques ou les melons de la zone.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Évaluez cet article

Avez-vous aimé cet reportage? Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4, 67 out of 5)

Loading...


Related Articles

Visiter Ksar El Kébir, Maroc

Ville enclavée dans la plaine du Gharb. Le fleuve Lucus passe à quelques kilomètres seulement des habitations. À proximité se trouve

Larache, intérêt touristique et données pratiques

Larache est une ville aux maisons blanches qui se situe sur le flanc d’une colline rocheuse à côté de l’océan Atlantique,

Kenitra, région du Gharb-Rhab

RÉGION DU GHARB-RHAB  Cette grande région s’étend au nord de Kenitra, à côté de l’océan Atlantique. Elle est située sur une ancienne zone

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*