Que voir à Salé

Que voir à Salé

Salé est une ville religieuse traditionnelle, ancienne capitale de la république corsaire, située sur l’autre rive du fleuve, face à Rabat, accessible par un tramway moderne. Le plus intéressant de Salé est sa médina.

Aujourd’hui, c’est une ville dortoir en pleine modernisation, avec de nombreux projets pour réhabiliter et transformer la médina en tant que destination touristique.

La Médina de Salé

Actuellement elle est dans une phase de remodelage, elle est labyrinthique, c’est pourquoi il est recommandé de prendre un guide.
Entourée de remparts, la ville est connue par ses sept portes: les plus connues sont Bab Sebta au nord, Bab El Mrissa au sud-est, Bab Bouhaja au sud, Bab Lakhamis à l’est, Bab Mrissa au nord, Bab Chaafa, au nord-ouest de la médina, en face du cimetière et de la côte. Vous pouvez vous y promener environ deux heures.

La porte Bab Al Mrissa d’origine Merini et Almohade de 1260, située au sud-est, à côté du croisement de la route nationale, dans une zone verte, c’est l’une des portes les plus caractéristiques, accessible depuis l’avenue de Moulay Al Hassan, qui relie les deux villes : Rabat et Salé. Par celle-ci on entre dans l’ancien Mellah.

Vous pouvez entrer dans la Médina par Bab Bouhaja, à l’ouest du précédent, qui se caractérise par sa place typique et la rue du même nom par laquelle vous atteignez les souks, avec le souk de Ghezel ou de la laine et des tissus, le souk Merzouk, où vous pouvez acheter des bijoux et des tapis de raphia typiques de cette ville et le souk Kebir, plus général.

Continuez le long de la rue de la grande mosquée et vous arriverez à la médersa Merini du XIVe siècle, avec sa porte joliment décorée et son patio, avec son plafond en bois de cèdre et ses colonnes, le meilleur monument de la ville.
A côté de la médersa se trouve la grande mosquée almohade du XIIe siècle, avec son haut minaret, lieu de prière, non ouvert aux non-musulmans.
Dans ses environs se trouvent la Zawiya Tijania, la Zaouia Sidi Bouzekri et la Zaouïa Ad-Dil.

Le Morabito d’Abadala Ibn Hassoun, patron de la ville, du XIXe siècle. A côté de la grande mosquée, où les Chorfa Hassounis fêtent le fameux Moussen des Bougies, la veille du Nouvel An musulman, (l’Aïd Al-Mawlid), dans lequel les habitants déguisés et au son des tambours , défilent avec de grandes lampes chargées de cire et de groupes folkloriques, vers le mausolée, terminant avec une fête populaire.

Dans la médina, il y a beaucoup de Fondac en cours de rénovation, comme le Fondouk Dar El Kadi, qui deviendra un musée d’instruments de musique et Dar Bouremada, une maison pour personnes âgées.

Derrière la muraille et à côté de l’océan, se détache le cimetière musulman, d’où s’élève la koubba de Sidi Ahmed Ibn Achir, très visitée par les patients des maladies des nerfs. A côté, un fort ou Bordj nord-ouest du XVIIIe siècle, qui abrite le musée de la céramique.

Vous devez également visiter le tombeau de Saint Sidi Musa, près de la mer, vénéré car il guérit les malades, et la grotte de Lalla Aicha El Bahria, située au milieu d’une falaise rocheuse, difficile d’accès, vénérée par les jeunes femmes qui ont du mal à se marier. Les femmes se baignent dans les eaux près du tombeau et prient.

A l’embouchure du fleuve, il y a la plage et le port de pêche.

Ville des Potiers

À l’extérieur de la ville, au bord du fleuve, sur la route de Meknès, se trouve le village d’Oujla, avec des ateliers de poterie typiques avec les terres argileuses des alentours.

Bab Al Bahr

C’est une véritable porte d’accès à l’océan Atlantique à l’embouchure du fleuve, entre les villes de Salé et de Rabat. Une ville en développement, avec une marina, des quartiers résidentiels, des hôtels de qualité, des boutiques et un quartier d’affaires avec une vue magnifique sur le patrimoine historique de Rabat-Salé : la Tour Hassan, la Médina et la Kasbah des Oudayas.
Vous y trouverez également le parc d’attractions Magic Park.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4, 00 out of 5)

Loading...


Related Articles

Visiter Témara, lieu touristique

Témara,  تمارة  Tmara, c’est une ville de la périphérie de Rabat, qui forme avec sa voisine Skhirat une province indépendante (nº4). Elles se sont

Artisanat à Rabat et Salé

Rabat, Salé et les alentours, est une des plus grandes zones de production artisanale marocaine, c’est pour cela que nous recommandons de visiter

Plages de Salé et Rabat

Pour les amateurs de tourisme farniente avec soleil et plage, Salé et Rabat disposent d’une grande côte avec des plages

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*