Sud du Maroc. Voyage dans le désert.

Sud du Maroc. Voyage dans le désert.

Le Maroc en plus d’être un pays de la Méditerranée et de l’Atlantique, est un pays Saharien. Le désert du Sahara occupe de grandes extensions de son territoire sous diverses formes : les montagnes, les steppes, la Hamada, et les grandes dunes, saupoudrées de palmiers qui s’étendent jusqu’à la frontière algérienne et mauritanienne.

Il y a un réseau routier acceptable de routes goudronnées et une infinité de pistes de terre, sécurisées et approvisionnées. Lieu idéal pour profiter du tourisme d’aventure, des caravanes, mais surtout les véhicules tout terrain.

Zones du Maroc désertique

Le désert du Maroc peut être divisé en cinq zones.

Le désert oriental, où l’on peut accéder depuis la côte méditerranéenne orientale depuis les ports de Melilla et Nador, en passant par Oujda, le grand oasis de Firguid étant le centre, à côté de la frontière algérienne. C’est la zone la plus proche, bien que non préparée au tourisme et ayant peu d’établissements de qualité.

Une alternative est le plateau del Rekkam zone de steppe qui sépare le Rif et l’Atlas du Sahara que l’on peut parcourir depuis Debdou ou depuis Jerada.

Les Vallées du Ziz Todra et la région du Tafilete. Errachidia étant la ville du milieu, où se détachent les dunes de Merzouga et les sites touristiques de Errachidia, Erfoud, Rissani, Merzouga et Tinehir  avec les gorges de Todra. Zones de large offre touristique et de qualité, c’est peut-être la plus recommandée pour les premières visites du Sahara. Il est facile d’y accéder en véhicule pas tout terrain, bien qu’il faille éviter l’Atlas en hiver.

On y accède normalement depuis Ceuta et Tanger par les villes de Fès et Meknès, en traversant l’Atlas et depuis les ports orientaux de Melilla et Nador, par la vallée du fleuve Muluya en passant par Midelt. On dispose d’un petit aéroport à Errachidia.

El Jebel Saharo, entre cette zone et la vallée Draa, avec l’oasis de Nekob et Tazzarine.

Le haut Drâa et Dadés. Son centre est la ville moderne de Ouarzazate, à noter les oasis de  Zagora, Boulemaine El Dadès, El Kelaa de Megouna et les grandes dunes de Mhamid avec une qualité touristique et de meilleurs hôtels. Bien que pour y accéder avec sa voiture, c’est plus loin. Il y a les aéroports de Ouarzazate et Zagora.

On y accède normalement par Marrakech en traversant le grand Atlas par le port de Tizi n’Tichka  ou depuis Rachidia par la vallée du Dadès.

La basse Vallée du Drâa et les montagnes de Jebel Bani et Ouarkziz. Son milieu est l’oasis de Tata, à remarquer les oasis de Foum Zguid, Akka et plus éloignés d’Assa et Zag. Zone avec une offre touristique pauvre et éloignée. Il faut la visiter en véhicule tout terrain ou en caravane.

On y accède depuis Ouarzazate-Zagora et en traversant la cordillère de l’ Anti Atlas depuis Agadir.

L’Anti Atlas et le désert du sud. Le grand Sud du Maroc commence après avoir traversé la chaîne de l’Anti Atlas, son entrée étant la ville d’Agadir, s’étendant jusqu’aux provinces sahariennes du sud. Bonne offre touristique dans la zone d’Agadir. On peut y accéder avec tous les véhicules, bien que ce soit loin du Détroit de Gibraltar, plus de 1000 km. L’avion est plus recommandé et la location de véhicule.

Dans cette zone, nous noterons les centres touristiques de Taroudant, Tafraouten, Sidi Ifni et Tiznit dans l’Anti Atlas et Goulimine, Tan Tan, Tarfaya, El Aaioum, Bojador et Dakla dans le Sahara occidental.

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

4 votes, average: 4, 75 out of 54 votes, average: 4, 75 out of 54 votes, average: 4, 75 out of 54 votes, average: 4, 75 out of 54 votes, average: 4, 75 out of 5 (4 votes, average: 4, 75 out of 5, rated)

Loading...


Related Articles

Arriver à Tanger-Ceuta en bateau, conseils

Conseils pour traverser en bateau le détroit de Gibraltar et arriver à Tanger ou Ceuta Pour arriver au Maroc depuis

Changer de l’argent, Euros à Dirhams. Comment changer des devises

Au Maroc, la monnaie officielle est le Dirham. Son change habituel est de 11 Dirhams par Euro, mais dépendant de

Villes impériales et côte atlantique du Maroc

Intérêt touristique Les villes impériales et la côte atlantique marocaine concentrent le gros du tourisme culturel historique du pays. C’est

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*