Errachidia

Visiter Goulmina

Visitar Goulmima

Petite ville de la province d’Errachidia qui se trouve sur la route des mille kasbahs, à laquelle on accède en suivant la route N-10 à travers la vallée du fleuve Grehris, à 60km d’Errachidia. Située dans une oasis, elle fut autrefois le campement de la Légion française et constitue aujourd’hui un souk et un centre administratif.

Dans la palmeraie, on remarque surtout ses Ksars, comme le Ksar Igoulminn, un village fortifié avec des tours. Il s’agit d’un monde particulier, avec des petites ruelles intérieures qui forment un labyrinthe symétrique, qui constitue aussi un point de départ pour les chemins tout-terrain allant vers le nord en traversant l’Atlas.

En suivant la haute vallée du Rheris, entourée de vieilles kasbahs, on arrive aux Sources de Tifounassine.

La route grimpe dans la cordillère. À 20km, on trouve l’oasis de Ksar Borg – Tadirghoust, près des gorges d’Amsed, beaucoup plus tranquilles et moins touristiques que celles de Todra, avec la possibilité de loger dans une maison rurale. À 3km, nous avons Ksar Mouy, une oasis où une grande variété de céramique est produite.

Cette route passe ensuite par Tahemdount et, dans ses environs, il faut souligner les grottes d’Ifri Nouadou et l’oasis d’Amsed, avec des sources et des cavernes.

La route continue jusqu’à Amellagou, une île de verdure entourée de montagnes arides qui possède un refuge à proximité et des hôtels de qualité comme l’auberge Amellagou et le Gîte Chez Moha.

Nous vous conseillons aussi de voir Imidar-Imiter, une zone de gorges, comme celle d’Assoul, un lieu idéal pour pratiquer l’escalade.

À partir de là, on peut continuer par des routes qui montent vers les plateaux du haut Atlas, vers Imilchil, ou descendre à nouveau vers le désert en passant par les gorges du Todra, via Assoul et Ait Hani.
Si nous continuons par la route N-10, sur la route des kasbahs, en direction de l’ouest et en passant par la palmeraie de Fekla, à 24km, nous arrivons à l’oasis de Tinejdad, avec sa vieille kasbah almoravide et son bel hôtel Gite Elkhhobat. Une route part ensuite vers Erfoud et des chemins de montagne se dirigent vers Mecissi, sur la route de Rissani-Zagora. Il faut souligner, à la sortie en direction de Tinehir, la présence de la Kasbah El Khobat, récemment restaurée en tant que centre touristique et artisanal et en musée de l’oasis, ainsi que de la source d’eau gazeuse de Tassebalbate qui se trouve à proximité.

Si nous prenons la direction de la montagne, il ne faut pas manquer la très tranquille oasis de montagne d’Aghbalou Kerdous, dont les sources, grottes et endroits berbères accentuent la beauté.


Sur la carte


Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

[ratings]


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *