Meknes

Ruines romaines de Volubilis

Ruinas romanas de Volubilis

Volubilis, les meilleures ruines romaines du Maroc, déclarées Patrimoine Mondial par l’Unesco. Elles se trouvent à 35 kilomètres au nord de la ville de Meknès, dans la montagne du Zerhun, peuplée d’oliveraies et de jardins potagers. Elle se trouve à peu de kilomètres de la ville sainte de Moulay Idriss.

D’origine carthaginoise (IIIe siècle av. J.-C.), la ville est appelée Oulili (lauriers-roses en berbère). Elle était intégrée au règne de Mauritanie et s’est convertie en l’une des capitales royales de Juba II. En l’année 40, Rome annexa la Mauritanie après l’assassinat du roi Tolomée par Caligula et Volubilis fit désormais partie de la province de Tingitane.

En 631, les Arabes s’emparent de la région. Avec la fondation de Fès par Idris II (808), elle perd de son importance, déclinant définitivement au XVIIIe siècle. Le tremblement de terre de 1755 fut le coup de grâce final pour la ville, déjà pratiquement dépeuplée. Son excavation commença en 1887.


Visiter les ruines

En arrivant aux ruines, il y a une petite réception où acheter l’entrée. On trouvera des guides et il y a un magasin de souvenirs.

On entre par le sud-ouest où il y a un musée à l’air libre avec des sculptures. Les pièces les plus importantes sont au musée archéologique de Rabat. La visite dure approximativement une heure. La ville est entourée de murailles, avec huit bastions et huit portes du IIe siècle.

On entre par le quartier sud où se trouvent les moulins à huile, où l’on produisait l’huile de cette région, la maison d’Orphée et les thermes de Gallien.

On débouche sur la place du marché où nous trouvons la boulangerie, le Capitole (petit temple classique dont il reste quelques colonnes avec des chapiteaux corinthiens), la Basilique avec ses quatre files de colonnes et trois nefs qui servait de bourse de commerce et de palais de justice et le Forum au centre encadré de portique et qui est décoré avec des statues d’empereurs et de notables

Le plus spectaculaire des ruines est la voie principale Decumanus Maximus, qui commence à la porte de Tanger et finit à l’arc de Triomphe de Caracalla de 217 a. J.-C.. Elle est pavée et entourée de maisons décorées.

Les maisons de Volubilis

Elles étaient construites sur le même dessin: Salle de réception, chambres privées, cours décorées avec des mosaïques. On en remarque deux en particulier:

– La Maison d’Orphée avec des mosaïques dédiées à la vie quotidienne, des dauphins jouant dans les vagues, ou de la mythologie grecque, avec des médaillons entourés de motifs géométriques.

– La Maison de Dionysos avec la mosaïque des quatre-saisons

En été, il s’y célèbre le Festival International de Volubilis, multiculturel, avec de la musique, de la danse, des expositions, du théâtre, etc.


Logement

Il n’existe pas d’hôtel de qualité aux alentours, nous recommandons de passer la nuit à Meknès ou à Mouley Idriss à 5 km.

OFFRE D’HÔTELS À MEKNÈS

OFFRE D’HÔTELS À MOULAY IDRISS


Sur la carte


Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

[ratings]


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.5 / 5. Vote count: 2

No votes so far! Be the first to rate this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *