Vision générale et historique de Rabat – Salé

Vision générale et historique de Rabat – Salé

Rabat –  Salé  (Ribat- Sla)  الرباط    سلا

Rabat est la capitale du royaume, ville administrative, ministérielle et fonctionnaire. Elle abrite également les ambassades étrangères.

Pour sa valeur culturelle et historique, la ville a été déclarée patrimoine mondial par l’Unesco.

De l’autre côté du fleuve Bouregreg se trouve la ville de Salé, transformée en quartier résidentiel de la capitale., convertie aujourd’hui en quartier résidentiel de la capitale. Les deux villes forment une métropole, de plus de 1 500 000 habitants, qui continue de croître en engendre l’ajout continu de nouveaux quartiers et la création de nouvelles villes satellites, comme celles de Tamesna, Temara, Sidi Yahya des Zaer et Sala Jadida près de Salé.

Histoire

L’embouchure du fleuve Bouregreg était un lieu de peuplement humain depuis des millénaires. Les Romains ont fondé la Sala Colonia, près de la rivière. À l’époque musulmane, ce sont les Almoravides qui créent une forteresse côtière, mais les Almohades construisent la ville en la dotant de murailles et d’une grande mosquée, la tour Hassan, convertissant les ruines de Salé en la nécropole de Chellah.

La ville fut abandonnée par les Saadie. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle, qu’elle refait surface avec l’arrivée des andalous expulsés d’Espagne par Philippe III, qui construisirent l’actuelle médina. Ils transforment salé en une ville forte, la convertissant en une ville autonome dédiée à la piraterie. Moulay Ismail construisit, pour les combattre, la Kasbah, leur défense étant offerte à la tribu des Oudayas.

Après une phase de décadence au cours du XIXe siècle, avec l’instauration du protectorat français, le général Lyautey, la désigna capitale à cause de sa situation géographique, au détriment de Fès, plus intérieure et difficile à défendre. Une fois convertie en capitale, une nouvelle ville est construite, incluant un Palais Royal.

Après l’indépendance, elle subit une forte croissance démographique..

Intérêt touristique et shopping

Tant Rabat que Salé sont des villes monumentales et historiques hébergeant des monuments importants : le Palais Royal et sa magnifique Médina fortifiée, déclarée Patrimoine mondial par l’Unesco.

Rabat possède une vie culturelle et Salé est plus religieuse. Vous pouvez visiter les musées, les festivals et le célèbre Moussem de Sidi Abdallah ben Hassoun.

Rabat est une capitale administrative, en plus d’une moderne et importante destination de tourisme d’affaires. C’est également une ville côtière avec de belles plages dans les environs et préparée pour les sports nautiques, le golf et l’équitation.

Pour ceux qui aiment le shopping, c’est un centre producteur d’artisanat marocain. Il y a de nombreux magasins d’artisanat, qui vendent par exemple les fameux tapis Rabat, de la céramique, de la broderie, des bijoux, des objets en fer blanc. â Salé, on trouve surtout de la poterie, des paniers, des nattes de roseau naturel et de raphia teint, des couvertures en laine, des objets en bois d’if avec avec des incrustations, des tapisseries « naïves » et des pierres artificielles.

Un autre intérêt des deux villes : leurs spectacles et festivals, desquels se démarquent celui de Mawazine, Festival des Rythmes du Monde, dédié à la musique moderne internationale actuelle, dans sa version occidentale, orientale, africaine et marocaine.

Les villes

Rabat est une ville bien urbanisée, agréable pour se promener, avec un climat doux, traditionnellement impériale, fonctionnaire et touristique. Elle est équipée d’un bon choix d’hôtels.

Administrativement, elles appartiennent à la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et comprennent deux préfectures différentes de celles de Rabat (n° 1 et 2) et Salé (n° 3).

La ville de Rabat est composée de :

- L’ancienne Médina, près de l’embouchure du fleuve, formée par la médina andalouse, le Mellah à l’est, la Kasbah des Oudayas et le cimetière des Martyrs au nord.

– La ville coloniale.  C’est le centre de la ville et un quartier résidentiel où sont situés les centres officiels, le Palais Royal, la mosquée Hassan II et la cathédrale catholique. Elle se trouve non loin de restes de l’époque almohade, des murailles et de la Mosquée – Tour Hassan.

– Les nouveaux élargissements, du sud vers l’intérieur. Se démarquent les quartiers d’Agdal, comprenant le campus de l’Université Mohammed V ; Souissi quartier de classe moyenne-haute et Hay Riad.

– Non loin de la côte la Corniche sont situés les quartiers populaires de l’Océan, Akkari, Yacoub Al Mansour et Massira.

– Les quartiers périphériques de la route de Romani, Hay Nahda et Séfarade et près de Temara la nouvelle ville de Tamesna.

La ville de Salé, de croissance plus anarchiques, est composée par :

– L’ancienne Médina. À côté, dans l’estuaire, la nouvelle zone touristique et résidentielle de Bab el Bahar. Plus au sud, celui de Bettana e classe moyenne.

– Les élargissements, quartiers populaires à l’est Sidi Musa et au sud, les quartiers Tabrik et Hay Salam.

– Les zones périphériques, où se démarquent la nouvelle ville de Salé el Jadida, Tecnopolis et l‘aéroport de Rabat-Salé.

Tramway Rabat-Salé

Inauguré récemment, c’est un moyen idéal pour explorer les villes du sud au nord, en passant par le centre de Rabat, la Tour Hassan, Bouregreg, la médina de Salé et les principales stations des chemins de fer et des bus.

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4, 67 out of 5)

Loading...


Related Articles

Où dormir à Rabat. Hôtels à Rabat et à Salé

Rabat dispose d’une grande offre hôtelière, qui s’attache surtout à couvrir les besoins des nombreux marocains qui s’y rendent pour

Visiter Rabat. Que voir à Rabat

La Médina de Rabat Les rues sont faciles à visiter et plus humaines, personne ne vous harcèle pour que vous

Plages de Salé et Rabat

Pour les amateurs de tourisme farniente avec soleil et plage, Salé et Rabat disposent d’une grande côte avec des plages

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*