Sidi Ifni

Sidi Ifni

Sidi Ifni   سيدي إفني

Petite ville de 20.000 habitants située sur la côte Atlantique. C’est aussi la capitale de la province (nº 87). Elle se trouve à 180 kilomètres au sud d’Agadir.
Visitée par des pêcheurs canariens au XIXème siècle, elle sera occupée par l’Espagne en 1934, devenant la capitale du territoire espagnol d’Ifni jusqu’en 1969. Aujourd’hui, elle est la capitale de la province de Sidi Ifni, créée en 2009 dans la région de Sous-Massa-Drâa.

Elle est située sur la côte du pays d’Aït Baâmrane, qui est constitué d’une série de plateaux peu élevés commençant au niveau de l’Anti-Atlas et terminant sur la côte Atlantique.

Elle bénéficie d’un climat sec aux influences atlantiques. Sa flore est tropicale et, au niveau agricole, on retrouve des cultures sans irrigation et des élevages caprins.

Elle jouit d’un micro-climat spécial, plus doux que dans les terres, avec des brumes prononcées. Malgré tout, la proximité du désert se note au niveau de la faible pluviosité et du sirocco, le vent du désert qui peut soudainement faire monter la température à 50ºC.

Elle est située hors des principales voies de communication et n’est que faiblement développée au niveau économique. Elle vit principalement du petit commerce et de l’administration. On y retrouve un petit aéroport d’usage militaire et la pêche est une activité qui y est très développée. Il faut souligner son miel, son huile d’argan et ses produits dérivés, son safran, son couscous maison, ses produits laitiers, son thé, ses olives, ses dattes et son henné.

Le tourisme commence à progresser grâce à sa magnifique plage et ses environs. C’est un site intéressant pour les passionnés de tourisme historique espagnol.

Le plateau intérieur, en atteignant la côte, forme de larges plages spectaculaires, idéales pour les amoureux du surf, des plages vierges et de la pêche, même si la baignade n’est pas recommandée à cause des forts courants.

Sidi Ifni peut être un bon endroit pour une excursion d’une journée. Elle se situe à 160 km d’Agadir, plus touristique, et à 76 km de Tiznit.

Il est possible, à partir de cette ville, d’effectuer des sorties en 4×4 et de parcourir le pays d’Aït Baâmrane ainsi que l’Anti-Atlas.

La ville

Elle se trouve au bord d’un plateau étroit, entre le Jebel Bou Laalam et une côte de falaises interrompue par l’embouchure du fleuve Ifni, qui est en réalité un torrent ne devenant tumultueux que lorsqu’il pleut.

À Sidi Ifni, les maisons sont normalement basses et les traces du passé espagnol sont assez visibles
Il faut souligner la Place d’Hassan II (ancienne place d’Espagne), avec une source et des azulejos au style andalou. Autour d’elle, nous retrouvons les bâtiments de l’époque espagnole.

Le Palais Royal, la Mairie, l’église de Santa Cruz (désormais Palais de Justice), la Trésorerie Militaire (centre culturel), l’Hôpital Militaire (hôpital), le Bureau de Poste, le Consulat espagnol (aujourd’hui fermé), le cinéma Avenida (fermé également), la caserne de l’infanterie de Marine (maison-hôtel Barco), le phare et le bureau de commandement de la Marine (restaurant Marina) complètent le meilleur de l’architecture coloniale.

En revanche, plusieurs bâtiments sont en ruines ou abandonnés: le bureau de police, au nord, la caserne de la Légion, la prison, le Fort d’Amam U Ali et, au sud, le Fort d’Id Nacus. Sur le reste du territoire, on retrouve des restes de casernes et des forts en ruines.

Le Mausolée de Sidi Ifni, patron de la ville, se situe sur la plage, au nord de l’embouchure du fleuve, à côté d’un vieux cimetière. C’est la plus vieille construction de cette localité.

La ville bénéficie d’une offre hôtelière simple, avec quelques établissements comme l’Hôtel Safa, le Suerte Loca, le Tiwaline et le camping Soleil du sud. Des maisons peuvent aussi être louées.
Au sud, à Sidi Bou Jarf, un ancien fort espagnol, nous retrouvons un hôtel, un centre de vacances et un camping. Des excursions peuvent être réalisées aux alentours.

  Voir hôtels disponibles à Sidi Ifni

ENVIRONS

AU NORD D’IFNI

Plage de Taghwa

On y retrouve des falaises spectaculaires, des grottes et des plages sauvages, dans un environnement idéal pour la pêche.

Legzira

À 10 km en direction de Tiznit, il s’agit d’une large plage idéale pour le surf. De nombreux appartements peuvent y être loués en été.

Mirlef

À 31 km sur la même route, cet endroit correspond à l’ancienne frontière avec la zone française et bénéficie de plages et de falaises spectaculaires. C’est une destination touristique de rêve pour les amoureux de la nature, du surf et de la pêche. On y retrouve une offre hôtelière simple, avec de petits hôtels de charme.

Tiznit

La ville est connue au Maroc pour son artisanat de bijoux en argent et aux formes simples (bracelets, colliers, parures frontales, ceintures).
De l’huile d’argan est produite dans la région, ainsi que des olives de qualité. Tiznit est aussi réputée pour sa menthe fraîche.

Elle bénéficie d’une offre hôtelière de qualité avec les hôtels Hôtel Idou Tiznit (4 étoiles) et le Riad Assounfou Well Center.

AU SUD D’IFNI

Sidi Ouarsik

En suivant la côte, nous arrivons à cette plage vierge située à 18 km, à côté d’un petit village, et entourée de figuiers de Barbarie. C’est un véritable paradis pour les pêcheurs. On y trouve en outre un hôtel de charme.
Un peu plus au sud, nous atteignons Foum Assaka et la plage Blanche.

Foum Assaka

À 41 km se trouve Foum Assaka, à l’embouchure du fleuve Noun, où une tour a été construite par les troupes espagnoles à la fin du XVème siècle.
Dans les alentours, nous pouvons voir Sidi Bou Jarif, un ancien fort espagnol désormais en ruines qui se situe à côté du fleuve Noun. Nous y retrouvons un hôtel, un centre de vacances et un camping. Des excursions peuvent être réalisées dans les environs.

Mesti

À 23 km, sur la route de Guelmine. Il s’agit d’un petit village berbère situé au milieu des montagnes, qui possède une coopérative de miel, de figues de Barbarie, d’huile et de cosmétiques.

Guelmine

À 56 km. C’est la capitale administrative régionale, sur la route qui relie Agadir au Sahara Occidental.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 4, 60 out of 5)

Loading...


Related Articles

Plages d’El Jadida et de sa côte

PLAGE D’EL JADIDA Cette large plage de sable bordée d’une promenade maritime s’étend de la ville portugaise jusqu’au nord. La

Plage de Legzira

Plage de Legzira – Lgzira Elle est située sur la côte atlantique au sud d’Agadir, à 20 km de la plage

La Route du Drâa: de Zagora à Goulimine et Tan Tan

Cette route commence à l’ouest de ZAGORA par la nouvelle route N-12 Zagora-Goulimine, qui traverse le Sahara jusqu’à la côte, à côté de

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*