La Route du Drâa: de Zagora à Goulimine et Tan Tan

La Route du Drâa: de Zagora à Goulimine et Tan Tan

Cette route commence à l’ouest de ZAGORA par la nouvelle route N-12 Zagora-Goulimine, qui traverse le Sahara jusqu’à la côte, à côté de Goulimine, entre celle dénommée Plage Blanche et El Ouatia, proches de Tan Tan.

Il y a plein de paysages spectaculaires sahariens et des montagnes, de belles oasis et d’innombrables pistes Tout-Terrain.

Foum Zguid  فم زكيد Foun zkiid

À 120 km de Zagora. Ville située dans le Jebel Bani, à côté de la palmeraie de l’oued Tamantt, affluent du Drâa. C’est une agglomération créée à côté d’un poste militaire marocain croisement de chemins, passage de caravanes et avec des services routiers.

C’est un souk de la région et marché de chameaux.

Elle possède un atelier coopératif d’artisanat.
Le tourisme est plus intéressant aux alentours, dans le Geo-parc du Jebel Bani créé récemment, lieu ayant des paysages impressionnants pour les amateurs de randonnées, d’astronomie, de géologie et d’archéologie pour son abondance de minerais et de peintures rupestres.

Elle a une offre hôtelière limitée dans le centre et aux alentours, à noter le Bab Rimal, un 4 étoiles, à 5 km d’Amezrou, en pleine palmeraie, route de Zagora.

Plus d’informations et réservations d’hôtels à Foum Zguid

De là, partent les routes du Nord, vers la grande oasis d’Allogoum à 25 km, village intéressant avec une kasbah impressionnante, entre les montagnes. Il possède un hôtel de deux étoiles: Elfayja.

Plus d’informations et réservations d’hôtel à Allogoum.

Par cette route, on accède à l’oasis de Tassetift, qui fait place, par le port de Tizi Taguergoust, à Tazenakht, sur la route Ouarzazate-sous.

Vers le sud, nous avons le Parc National Iriqui qui occupe l’espace entre l’oued Drâa et les contreforts du sud de l’Anti-Atlas, un lac sec que croisent les pistes qui nous amènent vers la mer de dunes de Mhamid. À l’époque des pluies, une grande lagune se forme où abonde la faune, les oiseaux aquatiques, les autruches, les gazelles.

La route nationale N-12, continue par:

Mrhimina

À 170 km, petite agglomération, poste militaire situé à la jonction de deux oueds secs: l’Oued Tissint et Maleh, zone de passage. Aux alentours, il y a le gisement de peintures rupestres de Fegousset.

Tissint

À 190 km. On arrive à cette oasis à côté des monts Del Jebel Bani.

Kasbah et oasis dans le lit d’un oued sec, où l’on cultive des plantes médicinales. Visiter les cascades d’eau salées et la maison où vécut l’aventurier français Charles de Foucauld.

À deux km. Passé Tissint, à gauche, on aperçoit au loin, Agadir Tissint.

Ce village est construit à côté de l’oued, perché sur la falaise.

Dans ce canyon, l’eau est abondante et s’utilise pour irriguer de vastes palmeraies.

Plus loin de ce village, le paysage est saharien. El ouadi (rivière) a creusé une plaine sableuse avec d’amples cratères qui confèrent à la région un aspect lunaire.

À 21 km, direction Tata, on peut se dévier par une route qui va vers le nord, qui en croisant l’Anti-Atlas, nous amène à Talaouine, route d’agadir Tazalnak.

À 46 km, N-12, dans l’oasis kasbah d’Akka Iguiren, il y a des gisements de peintures rupestres.

Tata

À 265 km de Zagora, c’est une ville saharienne, capitale provinciale de la région de Guelmim-Esmara.

Elle se situe dans la zone des Monts de Bani et dans l’oasis de l’oued Tata, affluent de l’oued Drâa. C’est un centre militaire en relation avec la frontière Algérienne.

De plus, c’est une ville agricole et touristique, avec un commerce dynamique et dont la production de Henné et l’artisanat, de poterie émaillée, bijouterie, tapis, sandales, babouches et vannerie sont réputés.

Elle a une offre hôtelière simple et des restaurants populaires.

Ce qui est à souligner aux alentours, ce sont les peintures rupestres, il existe plus de 114 sites (Imaoun, Tiggane, Metgourine Oum Oum, la Leg et Adrar et Metgourine). Ils offrent une variété et diversité de gravures rupestres de toutes les époques différentes de cet art.

Akka

À 327 km, c’est un centre administratif et souk local, face à la vallée du Drâa et aux Monts d’Ouarkziz. Oasis, centre agricole de production fruitière.

C’est une destination touristique en développement, de même qu’un lieu de passage et une escale des routes du désert.

Elle compte sur une offre hôtelière simple.

En direction à Goulmine N-12, on trouve l’oasis de Touzoudine, à 19 km d’Aït Ouabelli et la kasbah de pisé de Tizgui.

Foum el Hisn

À 418 km. Oasis et souk sur les rives de l’oued Tamanart, affluent du Drâa, aux pieds de l’Anti-Atlas, face aux Monts Ouarkziz. Centre d’élevage de dromadaires.

La vallée de Tamanart préserve une des plus grandes concentrations de peintures et de gravures rupestres de tout le Maroc. Par cette spectaculaire et aride vallée, en montant par des pistes et en passant par l’oasis de Tamessoult et Igmir, on peut accéder, par piste, à Trafraoute, à 100 km.

À cet endroit, partent les pistes vers le sud, à Assa à 80 km.

De là, la route N-12 traverse l’Anti-Atlas, au travers de montagnes arides qui alternent avec des vallées vertes peuplées de palmiers.

À 10 km, à Icht, il y a l’hôtel rural Borj Biramane. Plus d’informations et réservations.

En suivant cette route, la N-12, direction Goulmine, nous trouverons l’accès à d’autres vallées qui nous permettrons de monter vers l’Anti-Atlas, encaissés entre les montagnes et dans le bas, les oasis ressortant de par leur verdure et d’accéder à Tafraoute.

Amtoudi

En nous déviant par Ait Illoul, on arrive à la vallée d’Amtoudi, Amtamoudi. En plus de la palmeraie et du canyon, l’intérêt d’une visite réside en la présence de trois types de citadelles où les familles de paysans conservaient, en d’autres temps, les aliments et les trésors contre les attaques des clans opposés.

Leurs gravures rupestres qui représentent divers animaux nous font rétrocéder dans le temps.

Une rivière s’enfonce entre les palmiers, les figuiers et les amandiers, au milieu de cette vallée qui rétrécit pour passer entre deux murailles naturelles de 200 mètres de hauteur.

Il s’agit sans doute, d’une des zones les plus belles du Maroc et des plus impressionnantes de l’Anti-Atlas.

Taghjijt

À 483 km, c’est l’une des plus grandes et plus belles palmeraies du sud du Maroc, à 80 km de Guelmim. Elle se caractérise par l’abondance de fontaines d’eau et un ancien souk de pisé d’architecture traditionnelle et une grande kasbah, toujours habitée par les anciens du hameau. Sur une colline, il y a Dar Sultan, antique palais qui domine la palmeraie.

À cet endroit, on trouve le gisement archéologique d’Erzem Adrar, d’environ 2 500 a.c.. Ce sont à peu près 37 monuments funéraires des anciens habitants Amazighs. Ces découvertes contribueront à l’enrichissement de la recherche historique sur cette importante période de l’histoire du Maroc qui précéda la découverte de la côte marocaine par les navigateurs phéniciens.

Centre de production de dattes et d’artisanat de produits dérivés du palmier. On y organise une fête en octobre.

On dispose d’un hôtel de qualité: le Souss, de style traditionnel, avec restaurant.

Timoulaye

À 504 km, petit village dans une palmeraie où se font remarquer les ruines d’un château fortifié.

Bouzikam

À 515 km, palmeraie carrefour de la route N-1 Agadir El Aaioum, vers le Sud, qui arrive à Goulimine

Goulimine

À 555 Km, capitale régionale.

Plage Blanche

Située à 613 km au Sud de Guelmine, c’est une plage spectaculaire de 30 km de long, en plein développement touristique avec le projet de construction d’appartements et d’hôtels.

Là, se trouve l’embouchure de l’oued Boussafan, avec une lagune côtière. C’est fréquemment une halte de beaucoup de circuits d’aventure qui traversent le Sahara. La plage finit au fort Aureora, où la piste remonte l’oued vers la route de Tan Tan.

La route côtière continue jusqu’à l’embouchure du Drâa avec sa réserve naturelle et le OUATIA, plage de TAN TAN à 720 km.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4, 75 out of 5)

Loading...


Related Articles

Hôtels à Zagora, où dormir

Zagora est l’un des centres touristiques du sud du Maroc connus pour ses paysages et parce qu’elle est proche du

Visiter les oasis de Foum Zguid et Tissint

Foum Zguid  فم زكيد Foun Zkiid Foum Zguid est une ville située au sud de l’Anti-Atlas, dans les montagnes du Jebel Bani,

Plage de Legzira

Plage de Legzira – Lgzira Elle est située sur la côte atlantique au sud d’Agadir, à 20 km de la plage

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*