Que peut on voir à Chefchaouen. Visite touristique.

Que peut on voir à Chefchaouen. Visite touristique.

Chaouen Chefchaouen  شفشاون / الشاون

Ville andalouse typique, avec ses maisons blanches et indigo, située dans les montagnes du Rif occidental. C’est l’un des sites touristiques les plus attirants du nord du Maroc, un lieu unique au monde et qui offre des images pittoresques d’une beauté extraordinaire.
Elle est également connu sous le nom de ville bleue.

Visiter la Médina

L’ancienne médina est un petit coin de la Alpujarra de Grenade où, silencieuse et cachée, demeure l’âme mauresque du XVe siècle.
Située sur un flan de colline près de la source de Ras el Ma, elle reste le cœur principal de la ville. Ses rues étroites et propres, ses maisons d’une éclatante couleur blanche et bleue, l’absence de voitures, le bruit de l’eau qui coule entre les pierres, son air pur, ses boutiques, ses restaurants et surtout ses gens sympathiques font de cette médina un endroit idéal à visiter toute l’année, car elle très attrayante pour le tourisme international.

Autrefois fortifiée, elle était divisée en sept quartiers.

Proposition de visite de la Médina

Nous commençons la visite par le quartier ER RIF ANDALUZ.  La place Majzen, avec son classique hôtel Parador, offre une belle vue sur la mosquée Rif Al Andaluz.

De là, vous pouvez accéder à la place principale de la ville Uta el Hamman, particulièrement charmante, avec des cafés et des restaurants, en soulignant le Kebir, avec minaret octogonal, et la Alcazaba du XVe siècle, visitable.
Les autres bâtiments de cette place sont l’ancienne prison, fondak Chfichu, la plus grande et plus ancienne de Chefchaouen et Zauia Kadiria.

Nous sommes toujours entourés du côté gauche par la mosquée principale. Après avoir traversé la Mellah, le quartier juif, nous entrerons dans le quartier ES SUECA : le plus primitif Chaouen, très commercial, avec des boutiques d’artisanat. En le traversant, nous arriverons à JARACIN, le quartier des cordonniers. C’est la que se trouve la magnifique mosquée Sidi Buhansa, Saint très vénéré.

Nous monterons vers la place Uta el Hamman. Avant d’arriver par la gauche nous entrerons dans le quartier ES SOK, vieux souk et quartier résidentiel. C’était une colonie des Maures au XVIIe siècle, qui est également accessible par la porte de Bab Suk.
Se détache de ce quartier la Place de Huata avec sa fontaine et la magnifique Mosquée del Suk du XIXe siècle avec ses minarets magnifiquement décorés.

De retour à la Plaza de Uta Hamman nous traverserons le quartier Rif Andaluz en passant à travers le fondak Chfichu jusqu’à la place Kenitra, pour atterrir dans un endroit commercial avec une belle fontaine et une chaussée au design intéressant. Nous poursuivrons par la mosquée Rif Andaluz avec son minaret couleur pierre et blanc.
En prenant la direction des montagnes, nous entrons dans le quartier EN ONSAR avec sa petite place de Zaituna et son olivier centenaire.
Nous quitterons ensuite la médina par la porte de Bab Onsar, qui donne sur la fontaine spectaculaire de Ras el Ma, avec ses cascades et ses piscines naturelles, ses moulins et ses lavandières, le tout formant un jardin andalou.
Dans les montagnes se trouve la mosquée Bouzzafer..

Nous pouvons revenir au centre en longeant la rivière, en la traversant et en nous introduisant dans le quartier EL RIF SEBBANIN, ou quartier des blanchisseurs, le quartier résidentiel où est mise en valeur la Place de Sebanin avec sa grande mosquée du XVe siècle. En remontant par l’avenue Sidi Ahmed el UAFI, on retourne au centre de la médina.

Alternative : rejoindre la ville en longeant la rivière jusqu’à la route d’Al Hoceima, le quartier de Lubar, avec une vue magnifique sur la ville et, en faisant un détour à droite du côté de l’ancien cimetière juif, atteindre la ville espagnole.

La ville espagnole

Elle tourne autour de l’ancienne Place Mohamed V et est dominée par la vieille Église Catholique, devenue aujourd’hui un centre de formation pour les jeunes.
Sur cette place située à droite de l’église, il y a un café et à sa gauche : des logements, le bureau de poste et, en face de celui-ci, le quartier général de la police d’intervention. Il y a au centre de la place des marquises en bois avec des bancs artistiques, le tout entouré d’un beau jardin.

La prolongation de cet élargissement s’étandait vers la médina par l’Avenue Hassan II où se trouve le sanctuaire cimetière d’Ali Ben Rachid, avec en face des jardins et bâtiments coloniaux. Cette avenue se termine à Bab el Ain, juste à côté de la caserne Mehala. La rue continue le long de la médina jusqu’à el Parador.

En continuant depuis Bab el Ain vers le sud, par la rue Zerktouni, nous passerons par la Banque du Maroc, le marché, les écoles hispano-arabes et atteindrons la sortie à AlHoceima, quartier animé non-touristique avec de nombreux cafés populaires.

La ville moderne

Chaouen compte plus de 30 000 habitants et elle s’étend le long de la route de Tetuan (avec de nombreux bâtiments gouvernementaux) et au sud par la route de Al Hoceima, où sont situés la zone commerciale et le zouk.

À la sortie de Tétouan, il ne faut pas manquer de faire un tour dans le parc Sidi Abdelhamid, avec un mirador tourné vers la nouvelle ville et ses environs. Montez jusqu’à l’Hôtel Atlas Chaouen et profitez de ses vues magnifiques
Dans cette zone se trouve la nouvelle Mosquée Mohamed VI.

Sur la route d’Al Hoceïma, il y a de superbes vues sur la ville vers le sud.

Festivals

De nombreux événements sont organisés pour promouvoir la culture locale et le tourisme. L’événement le plus impactant est le festival de musique latine Alegria qui se déroule à la Kasbah en mai.
Les autres festivals
Le festival international du cinéma pour les enfants et les jeunes.
Le festival de la musique andalouse, typique du nord du pays.

Il y a souvent des spectacles musicaux divers, desquels se démarquent plus particulièrement le flamenco et la musique andalouse.

Fêtes religieuses

La fête patronale de Moulay Ben Rachid Ali se célèbre pendant deux jours, avant la fête musulmane du Mouloud, anniversaire de la naissance de Mahomet. Les dates peuvent varier en fonction du calendrier annuel musulman.

Hôtels recommandés

Casa Hassan Chefchaouen
Où dormir à Chefchaouen

Évaluez cet article

Avez-vous aimé cette histoire? Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (26 votes, average: 4, 50 out of 5)
Loading...

Related Articles

Shopping à Chefchaouen. Produits artisanaux, meubles et plus encore.

Chefchaouen est une ville commerciale. L’afflux de touristes a encouragé l’industrie locale qui se nourrit des producteurs de la région et

Où dormir à Chefchaouen. Hébergements et conseils

Il y a une offre acceptable d‘hôtels à Chefchaouen composée de petits établissements situés dans les maisons historiques réhabilitées du centre-ville.

Où manger à Chefchaouen. Les restaurants à Chefchaouene

Chefchaouen ne propose pas une expérience gastronomique incroyable. En tant que destination touristique importante, elle dispose d’une grande variété de

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*