Ruines romaines de Lixus

Ruines romaines de Lixus

Lixus est un site archéologique où vous allez découvrir des ruines romaines particulièrement intéressantes qui occupent tout le versant d’une colline dominant le fleuve Lucus, près de la ville Larache.

Comment s’y rendre

Le site archéologique est situé sur la route national Tanger – Rabat, à 7 km de Larache, à proximité de l’intersection de la route Port Lixus, entrée par cette déviation. Ce sont des ruines un peu négligées malheureusement, par rapport à celles de Volubilis, bien qu’il y ait des gardiens qui peuvent vous offrir une visite guidée improvisée.

Le site archéologique

Selon la tradition littéraire, dans laquelle se mélangent traditions et mythes, Lixus, cette ville antique a été fondée par les phéniciens en -1000 avant JC, dont le  temple dédié à Melkart, serait beaucoup ancien que celui de Gades à Cadiz.

Lors des fouilles archéologiques, les vestiges les plus anciennes datent du VII siècle avant JC. Des vestiges d’un port ont été découverts, car à l’époque le Lucus était une voie navigable. À côté de ce port antique, il y a une zone industrielle située au bord de la route de Rabat, avec plus de 150 bassins et un atelier de découpe, où se préparait la salaison du poisson destiné à la consommation au temps des romains , en utilisant les salines avoisinantes qui perdurent encore de nos jours. Cette activité a atteint une fonction particulièrement notable entre les années 25 avant JC et 23 après JC (sous le règne du roi Juba), allant jusqu’au IV siècle.

Au sommet de la colline, où il y a une vue  magnifique des méandres du Lucus, se trouve la Nécropole avec les vestiges du grand temple, dans le même style que Carthage. À proximité se trouve également l’oratoire couronné par une abside, ce qui fait penser que c’était une église des premiers siècles du christianisme et dans les alentours se trouvent les thermes antiques.

En dehors de cette nécropole, il y a une curieuse construction d’un espace scénique  qui représente à la fois un théâtre et un amphithéâtre par sa place circulaire. C’est l’unique bâtiment de ce style au Maroc. Près du théâtre se trouve la fabuleuse découverte de la mosaïque du Dieu Océan.

Il y a également des vestiges d’un quartier entouré de murailles avec des maisons de marchands, des entrepôts, des sous-sols avec escaliers, des caves et des vestiges de colonnes. Les murailles, en partie conservée, offrent des vestiges de portes défensives et tours.

Importance historique

À l’époque romaine, Lixus se trouvait sur la route qui allait de Tingis (Tanger), en passant par Ad Mercuri et Tabernae, jusqu’à Volubilis et Salé.

Pendant l’époque chrétienne il y avait un temple, mais la décadence du pouvoir romain dans ce territoire (en 285 toutes les possessions romaines au sud du fleuve Lucus ont été abandonnées par l’empereur Dioclétien)  a provoqué le déclin de Lixus, devenue une ville frontalière. Apparemment la ville a été abandonnée au Vème siècle, avec la chute du pouvoir romain dans toute la zone.

Les changements sur l’estuaire du fleuve ont fait que le port a été transféré à Larache dans l’embouchure, en laissant Lixus, comme un petit centre, doté cependant, d’une mosquée.

Après la conquête musulmane, au VII siècle, les combattants arrivés à Lixus ont établis leurs campements sur l’autre rive du fleuve et fondé El-Arich, où les sultans Mérinides ont construit au XIIIème siècle une forteresse où se trouve de nos jours le Musée Archéologique, dans lequel sont conservés les vestiges de cette cité antique.

Musée Archéologique de Larache

Le musée abrite les découvertes réalisées à Lixus (à 4 km de Larache). L’exposition retrace toutes les différentes périodes de l’histoire  du site, depuis l’époque phénicienne jusqu’à l’époque islamique.

Sa collection est composée par des échantillons de la céramique utilisée dans la vie quotidienne (céramique révélant une influence carthaginoise), vases, lampes hellénistiques, ustensiles importés de Rome, céramique rouge (cruches et lampes à huile), mosaïques, outils de construction, objets utilisés pour la décoration des maisons, roues de moulin, matériels de pêche et une importante collection de monnaies (la plupart en bronze) qui datent de l’époque phénicienne, carthaginoise, mauritanienne et romaine

Par ailleurs, le visiteur pourra apprécier une magnifique boucle d’oreille gravée avec le signe de Tanit, déesse vénérée par les carthaginois.

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Évaluez cet article

Avez-vous aimé cette histoire? Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (10 votes, average: 4, 30 out of 5)

Loading...


Related Articles

Hébergements à Larache. Où dormir ?

Pour consulter les hôtels disponibles à Larache, nous vous recommandons d’utiliser ce lien : Larache ne dispose pas assez d’infrastructures

Plages de Larache

Les plages de Larache sont ouvertes sur l’océan et orientée à l’ouest. Elles sont en grande partie de sable avec

Moulay Bousselham

Petit village de pêche, également agricole et touristique, situé au nord, à 45 km de Larache. On y accède par

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*