Visiter le Sahara Occidental

Visiter le Sahara Occidental

Le Sahara Occidental est un vaste territoire saharien peuplé de tribus nomades et qui fut colonisé par l’Espagne en 1934.
Après le retrait de l’Espagne en 1976, il fut occupé par l’armée marocaine et une phase de décolonisation a été démarrée par l’ONU, au jour d’aujourd’hui elle n’est pas encore terminée.
Le territoire est revendiqué par les séparatistes sahraouis, qui tiennent des camps de réfugiés près de Tindouf en Algérie. La zone est occupée en grande partie par le Maroc, qui maintient un déploiement militaire face à la frontière algérienne.

La côte s’est développée avec l’industrie de la pêche et des investissements importants du Maroc dans l’infrastructure des routes, logements, aéroports, etc. Le tourisme commence à se développer dans son littoral large et spectaculaire, mettant en évidence la Baie d’Or, un endroit unique par sa beauté et sa faune.

Laâyoune

À 118 km de Tarfaya et à 650 km d’Agadir, nous trouvons la capitale du Sahara occidental, Laâyoune-Sakia El Hamra, située à côté de ce fleuve, et à 20 km de la mer.
Fondée par les Espagnols comme une ville militaire, après leur retrait, elle a grandi et est devenue un centre administratif régional, avec tous les services et même un aéroport qui la relie à Casablanca. Elle est équipée d’hôtels de qualité.
Dans la ville espagnole à côté du fleuve, on trouve l’église catholique de Saint François d’Assise et le vieux Parador.
La plage d’El Moussafir est célèbre pour sa qualité.

  Voir hôtels disponibles à Laâyoune

ALENTOURS

Bojador

À 210 km, par la côte, c’est un important port de pêche, récemment créé et capitale provinciale de la région (nº69), dans le cap du même nom. Son phare sur les falaises est remarquable.

Esmara

À 240 km à l’est, en passant par Boukraa, on trouve cette région riche en gisements de Phosphates, avec une base militaire des FAR et un aéroport. Ce n’est pas une zone touristique.
De là part une route vers le nord vers Tan Tan à 256 km et une autre vers l’est par Mahbes vers Zag et Assa, dans la vallée du Draa.

Dakhla

À 522 km le long de la côte, nous trouvons l’ancienne villa espagnole Cisneros, dans la baie de Rio de Oro, un endroit d’une beauté tropicale extraordinaire, idéal pour la baignade, avec notamment la plage d’Oum Labouir.
Un paradis pour les amateurs de pêche.

Hôtels à Dakhla.

De cette ville part une route d’intérieur vers la petite ville d’Aouserd. Dormir à Aoussard -Bir Gandouss.

La Guera – Nouadibou

À 942 km le long de la côte, dans le Cabo Blanco, nous trouvons ce lieu d’une beauté spectaculaire.
La Guera est une petite ville frontalière militaire de l’autre côté de la frontière avec la Mauritanie.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Évaluez cet article

Avez-vous aimé cette histoire? Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 4, 63 out of 5)

Loading...


Related Articles

Tarfaya

Tarfaya  Tarfaia طرفاية Ville du sud du Maroc à 500 km d’Agadir. Petite capitale provinciale qui compte 7000 habitants. Située

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*