Azrou

Azrou

Azrou  أزرو , à 80 km de Fès, est une ville de montagne de 50.000 habitants située à un important carrefour de chemins qui unissent la région au désert, à travers les routes de Midelt, Errachidia, Erfoud et Merzouga.

D’origine berbère, elle fut peuplée par des bergers nomades qui se déplaçaient depuis les sommets de l’Atlas en été jusqu’aux vallées de Meknès en hiver.
Elle se distingue par son environnement naturel et ses montagnes d’origine volcanique, comme le Djebel Hebri de 2104 mètres, Mischliffen de 2036 mètres et l’ancien volcan de Timahdite. Dans ses environs, nous retrouvons quelques-uns des bois et des arbres les plus vieux du pays.
Au cours du protectorat, c’était un poste militaire français où se trouvait une petite colonie européenne s’occupant de l’exploitation forestière.
Il reste encore quelques constructions de la ville coloniale, bien qu’elles soient généralement mal conservées. L’église et le cimetière datent par exemple de cette époque. La croissance d’Azrou a été spectaculaire ces dernières années et de nouveaux quartiers s’y sont construits.

La ville 

Azrou signifie « rocher ». C’est une ville blanche et ses habitants sont accueillants. En premier lieu, nous pouvons signaler la place qui se distingue par ses boutiques artisanales et ses cafés. À côté d’elle se trouve une petite médina avec des maisons aux portes et aux fenêtres vertes; on peut y retrouver un souk de tapis, d’objets en bois et d’épices, ainsi que les restes d’une kasbah du XVIIème siècle.

En face de la place, on peut admirer la Mosquée Hassan II, avec son toit en bois de cèdre. Devant elle se trouve une roche particulière qui a donné son nom à la ville. Le lieu est fréquenté par des jeunes et offre des panoramas incroyables.

Azrou possède une importante industrie artisanale de bois de cèdre. Il ne faut pas non plus oublier les tapis de l’Atlas. Si l’artisanat vous intéresse, pensez à visiter le centre artisanal qui se situe sur la route de Khenifra.

Hôtels

Azrou es une ville qui a une offre hôtelière modérée. On peut noter le modeste Hôtel Panorama, de deux étoiles, ainsi que l’hôtel Amros. On retrouve une meilleure offre dans les environs, comme Le Palais des Cerisiers sur la route d’Ifrane.
Une bonne option serait de dormir à Fès, à 80 km ou à Meknès, à 60 km.
Pour manger, nous vous recommandons d’aller sur la place principale et dans ses environs, où les petits restaurants sont nombreux.

  Voir hôtels disponibles à Azrou

À 11 km, en direction d’Ifrane et en pleine montagne, nous retrouvons la commune rurale de Zaouia Ben Smine, célèbre pour son eau minérale. 
Les femmes de cette zone fabriquent des extraits de plantes, comme de l’essence de Camomille naturelle.

Réserver hôtel à Zaouia Ben Smine

Une alternative serait de dormir à Ifrane, à 17 km, qui offre une meilleure qualité au niveau des hôtels.

  Voir hôtels disponibles à Ifrane

À 3 kilomètres, près de la route d’Errachidia et en pleine montagne, nous retrouvons Toumliline (31° 49′ 21.31″ N 5° 28′ 21.08″ W), dans une vallée où a été construit un monastère bénédictin en 1952. Il est aujourd’hui à l’abandon.

En suivant cette route, nous traverserons une forêt de cèdres et rencontrerons les singes de l’Atlas.
En hiver, on peut profiter de la neige ou skier sur le Djebel Hebri, de 2014 mètres d’altitude, qui se trouve à 12 km. À proximité, nous avons aussi la station de Mischiffen, de 2036 mètres et à 12 km, sans services.

Cette ville peut être le point de départ pour visiter la cordillère du Moyen Atlas ou peut servir de point de halte sur la route de Fès-Marrakech ou sur celle du désert. Elle peut aussi constituer une bonne excursion depuis Fès et Meknès.

ENVIRONS

Parc National d’Ifrane

Il s’agit d’un bois de cèdres et d’un magnifique monument naturel, le plus grand du Maroc, qui s’étend jusqu’aux environs des deux villes. Vous pourrez y admirer d’incroyables cèdres de l’Atlas, vieux de plus de 100 ans, des noyers majestueux et des chênes imposants. Il vaut la peine d’aller voir les lacs de Dayet Asaua et de Dayet Ifrah ainsi que la vallée des roches, les cascades des vierges et la cime du Djebel Hebri à côté de la station de Mischiffen.
La faune y est très abondante. On y retrouve surtout des singes, des sangliers, des lièvres ou des genettes.
Le léopard se trouve dans un refuge à l’intérieur du bois. Dans le passé, on pouvait en voir un grand nombre. Ils sont malheureusement beaucoup plus rares aujourd’hui.

On peut y accéder par la route touristique des Cèdres, depuis la route d’Errachidia, avant d’arriver au Djebel Hebri par une route qui nous mène à Aïn Leuh.
Une autre alternative consiste à y accéder par la route d’Ifrane en prenant la direction du cèdre Gouraud, le plus connu de l’Atlas en raison de son âge.

IFRANE

À 17 kilomètres d’Azrou. C’est une petite ville de style alpin située dans les plus hautes montagnes du Moyen Atlas. Elle a été créée en 1930 et constitue un endroit très agréable tout au long de l’année.

ROUTE DE MARRAKECH

AÏN LEUH

Dans la direction de Khenifra, nous pourrons observer de magnifiques vues panoramiques sur l’Atlas. Aïn Leuh, à 25 km, est un village de montagne typique qui peut être visité. Le souk a lieu les mardis. Il faut souligner ses sources, ses cascades, ses curieuses formations volcaniques et ses petits lacs entourés de forêts.
C’est une zone de production de cerises.

La route se poursuit vers Khenifra à 82 km, Kasba Talda à 181 km, Beni Mellal à 210 km et Marrakech à 405 km.

ROUTE D’ERRACHIDIA

En suivant la route qui traverse l’Atlas et après avoir passé le Djebel Hebri, nous montons au port de Zag qui sépare les cordillères du Moyen Atlas et du Haut Atlas.

Timahdite

Située à 1815 mètres d’altitude et à 33 km. En pleine montagne, nous retrouvons l’Auberge La Forestière, un hôtel rural de charme. C’est un lieu idéal pour faire une halte sur la route du désert.
Le climat y est très froid en hiver. Il est possible d’y pratiquer le ski sur les pistes non-équipées d’Hayane à 8 km.
La brebis de Timahdite est très appréciée car elle est l’une des principales races autochtones du Maroc.

Aguelmame Sidi Ali

À 50 km, sur un plateau volcanique et à une altitude d’environ 2050 mètres, nous pouvons admirer cette zone parsemée de pierres foncées à côté d’une chaîne de montagnes constituée de vieux volcans éteints. C’est là que se situe le plus grand lac de l’Atlas, d’une profondeur de 37 mètres.
Il s’agit d’une zone reconnue pour son intérêt biologique et écologique.

On peut accéder au Djebel Hayane (2419 mètres) par des chemins.

La route continue en passant par Itzer à 75 km puis va jusqu’à Midelt à 125 km et Errachidia à 266 km.

ROUTE DE MEKNÈS

Le « Paysage d’Ito », à 10 km, est un belvédère qui donne vue sur la cordillère, dans une zone volcanique avec de belles formations géologiques, des cascades, des sources et des lacs karstiques.

El Hajeb, à 35 km, est une commune située à proximité de Meknès.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4, 33 out of 5)

Loading...


Related Articles

La Médina de Fès. Que voir et monuments principaux

La ville de Fès est composée de l’ancienne Médina, la ville coloniale et les nouveaux quartiers. Dans cet article, nous

Les stations thermales de Moulay Yacoub et Sidi Harazem

Visiter Fès permet de connaître les meilleures sources chaudes du Maroc, Moulay Yacoub et Sidi Harazem, autour desquelles a été

Excursions depuis Fès

ROUTES À TRAVERS LE MOYEN ATLAS Royal Golf de Fès À 15 km, en direction d’Ifrane, il vaut la peine

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*