La Médina de Marrakech, visite touristique

La Médina de Marrakech, visite touristique

Déclarée patrimoine mondial par l’UNESCO, elle se caractérise par ses rues typiques animées de nombreux souks et des places où différents artisans achètent et vendent leurs produits. Contemplez toute cette agitation en buvant un thé à la terrasse des cafés.

Il est conseillé de faire attention aux motos qui circulent à grande vitesse dans ces rues. Si vous entendez crier « Balak » (qui signifie attention), rangez-vous sur le côté, parce qu’elles passeront de toute façon. Vous découvrirez des mosquées anciennes, des palais, des madrassas et les tombes des sept patrons, lieux de pèlerinage pour les musulmans.

Entourée de 90 kilomètres de murailles construites en torchis, elle est traversée par dix portes, certaines monumentales, de style mauresque hispanique. La porte de Bab el Jemis, de par sa grande taille, est la plus impressionnante. Les portes sont des références précieuses pour entrer et sortir de la médina.

Par la porte de Bab el Djedid, à la fin de l’avenue de la Menara, on arrive à la Koutoubia et à la place Jemaa el Fna.

La Koutoubia

Une des plus belles mosquées de l’Occident musulman. D’origine Almohade et de style mauresque hispanique, elle possède une grande nef centrale et seize parallèles. À l’intérieur, vous pourrez admirer ses chapiteaux et son beau plafond à caissons.

Le minaret, finement décoré, est le symbole de la ville et ressemble à la Giralda de Séville. Il domine la palmeraie et il est couronné de quatre sphères de bronze. Il atteint les 77 mètres de haut. Considéré comme patrimoine mondial par l’UNESCO, sa restauration est incluse dans un projet de restauration de la place Jemaa el Fna

En continuant le long d’une grande avenue bordée de palmiers ou par les mille ruelles de la médina, on atteint la mythique place Jemaa el Fna.

Place de Jemaa el Fna

C’est le lieu de rendez-vous des artisans et l’âme du Maroc. Elle possède une large esplanade entourée de stands, cœur de la ville et lieu de rencontre pour les habitants et les touristes. Il est difficile de trouver une comparaison à cette ville unique où la vie est animée et où ont lieu diverses manifestations. Conteurs, acrobates, contorsionnistes, sages, dompteurs et vendeurs de toutes sortes, barbiers et habitants de la rue exécutent chaque jour la représentation de leurs propres personnages. De nombreux magasins et restaurants de la rue complètent l’ambiance colorée et offrent une vue magnifique, surtout au coucher du soleil.
Les installations des restaurants de rue ont été restaurées avec des tables plus grandes, des bancs et des chaises confortables, un système pour se laver les mains et d’autres installations dans les cuisines qui répondent aux normes d’hygiène. Ce sont des postes fixes qui ne se déplacent pas, mais la restauration ne commence pas avant la tombée de la nuit.

Entrons dans la Médina

Nous vous décrivons ci-dessous les différentes portes et principaux monuments qui se trouvent près de celles-ci

- La porte de Bab Agnaou

Du XIe siècle. À l’ouest de la médina et au sud de la place Jemaa el Fna.
C’était l’entrée principale de la ville et l’un des coins de muraille les mieux conservés. À l’entrée se trouve la Mosquée El-Mansour, du XVIe siècle, aussi appelée des Pommes d’Or, avec son beau minaret. Construite par le Sultan Yacoub el Mansour au XIIe siècle, c’est un modèle de l’architecture arabe classique.

Par la gauche, vous arrivez aux tombeaux Saadiens, du XVe siècle, avec un accès aux jardins et où se démarque la somptuosité de la salle des 12 colonnes de marbre italien et la délicatesse du décor exceptionnel. La Koubba de Lalla Messaouda, ​​le mausolée des trois chambres et la salle des trois niches sont magnifiques.

Près de la porte, sur la partie externe, est située la tombe d’Abderrahmane Souhaili l’un des sept saints de la ville.

- Les portes de Bab Aylen ou Bab Berrima

Elles sont situées au sud, près de la porte précédente, côté du Palais Royal et flanquée de deux tours massives qui dominent la place des ferblantiers.

Non loin se trouve la zaouïa du Caïd Ayad, l’un des patrons de la ville.

Par cette porte, vous arriverez au Palais El Badi, d’origine Saadi du XVIe siècle, l’une des merveilles du monde musulman, en grande partie en ruines. Nous vous recommandons de monter ses murailles pour profiter des vues.

Près de celui-ci, le Palais Bahia, du XIXe siècle avec de grands jardins et des terrasses joliment décorées. Ce fut la résidence du Général français Lyautey.
À proximité, vous pourrez visiter les musées de Bert Flint, dans l’ancienne maison de ce professeur hollandais, collectionneur d’artisanat marocain, et Dar Si Said, situé dans un palais du même nom, dédié à l’artisanat.

La Mellal ou quartier juif, avec la synagogue et le cimetière de Miaara sont situés près de cette porte.

- La porte de Bab Ahmar

Au sud de la précédente, derrière le cimetière. Elle donne accès aux Jardins d’Ajdal (jardins almoravides du XIIe siècle), avec des figuiers, des oliviers et des abricots, et est située près du Palais Royal.

- La porte de Bab ed Debbagh

Située à l’est, c’est l’entrée du quartier des tanneurs, avec les meilleurs artisans du cuir du pays.
Elle donne accès à la Mosquée et la Medersa Ben Youssef du XIVe siècle, la plus grande de la médina, dédiée à l’un des sept patrons de la ville Sidi Youssef Ben Ali, un joyau de marbre, stuc, tuile, mosaïque et bois.
C’est l’un des plus beaux bâtiments de la ville et nous vous recommandons de le visiter..

Près de cette porte, vous entrerez dans le quartier typique de Sidi Bel Abbès, avec ses Funduqs, anciens hôtels des caravaniers.

C’est dans cette zone qu’est située la tombe de Sidi Abdelaziz Tebaa,  lieu de pèlerinage.

Visitez le Musée de Marrakech, dans le palais de M’Nebhi, comprenant des collections du patrimoine culturel marocain.
Dans le coin, dans un ancien funduq, vous trouverez le Musée de la photographie centre culturel spécialisé dans les photographies anciennes de la ville.
La Koubba de Ba’adiyn, relique architecturale des Almoravides du XIIe siècle, est entourée d’un dédale de boutiques.

- Au nord est, vous trouverez la porte de Bab Doukkala

D’origine almoravide, près d’elle, dans la rue Dar el Glaoui, est située la zaouia de Sidi Mohammed ben Slimane.

Dans la ville voisine de Bab Taghzout, vous découvrirez la tombe de Sidi Bel Abbès, d’origine ceuti et patron des aveugles.

Dans cette zone, au nord de la place de Fnaa el Yamama, se trouve la mosquée de Mouassine, près de laquelle est enterré Sidi ben Abdallah el Ghazouani, autre patron de la ville et lieu de pèlerinage musulman.

Les rues et les souks 

À l’intérieur, les marchés formés de rue couvertes et de galeries fermées par des portes lourdes se succèdent.
La zone des souks se trouve au centre de la médina, avec un accès facile depuis la place de Jemaa El Fna.
Nous vous recommandons de suivre la rue du Souk Smarin, avec de boutiques de tissu et des magasins de vêtements, de passer par le Souk du Henné, de produits cosmétiques, le Souk des babouches, le Souk Qassabi, dédié aux paniers et épices, le souk des teinturiers, où des écheveaux multicolores sont mis à sécher sur des échafaudages de canne, près de la medersa Ben Youssef, et la Kisseria.
Sans oublier le Souk Fig Harin, des forgerons et le Souk el Kebir des maroquiniers, qui alternent avec des marchés de fruits et des boutiques d’artisanat variés.

Terminez ce parcours sur la Place de Rahba Kedima, un endroit très intéressant, à côté du Souk de laine, avec les typiques babouches.

Conseils

Nous vous recommandons instamment d’explorer la médina en compagnie d’un guide. Nous avons une section spécifique donnant des conseils pour embaucher un guide au Maroc.

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 4, 80 out of 5)

Loading...


Related Articles

La Kasbah de Télouet

Télouet est une ancienne kasbah située à 136 km de Marrakech, à 1650 mètres d’altitude. On y accède depuis la

Tourisme à Marrakech, ce qu’il faut voir et faire.

Marrakech   مراكش Ville impériale du sud fondée par les Almoravides en 1170, le long de la colline rocheuse Guerliz, elle

Musées de Marrakech

Une des activités touristiques intéressante durant notre séjour dans la ville rouge est de visiter ses musées, où nous pouvons

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*