Larache, intérêt touristique et données pratiques

Larache, intérêt touristique et données pratiques

Larache est une ville aux maisons blanches qui se situe sur le flanc d’une colline rocheuse à côté de l’océan Atlantique, sur la rive gauche de l’embouchure du fleuve Lucus. La province de Larache, avec 500.000 habitants, inclut la ville de Ksar-el-Kébir, la région du haut Lucus et les monts de Beni Aros.

Géographie et économie

Depuis la côte, la région s’élève progressivement jusqu’à arriver aux massifs intérieurs de Beni Gorfet et Sumata, les contreforts latéraux de la chaîne intérieure du Rif, séparés par la vallée du fleuve Makhasen, principal affluent du Lucus, dont le cours forme la vallée de Beni Aros.

C’est la capitale provinciale d’une riche région agricole et elle possède un important port de pêche. On y retrouve tout un tissu industriel autour de la pêche et de l’agriculture, avec des usines textiles et de chaussures.

Elle commence à se développer au niveau touristique grâce aux plages qui se trouvent à proximité.

L’ancienne ville espagnole s’étend entre l’embouchure du fleuve Lucus et la pointe de Nador avec son phare. L’extension urbaine se fait le long de la route de Ksar-el-Kébir et à côté de la côte sud (côte de falaises). Entre ces deux points, on retrouve une immense forêt méditerranéenne de chênes verts et de chênes-lièges.

Ce n’est pas une ville préparée pour le tourisme étranger, même si elle attire de nombreux visiteurs nationaux en été.

Intérêt touristique de Larache

Larache est intéressante au niveau historique et culturel et surtout pour les Espagnols, en raison de l’histoire et de l’influence de l’Espagne dans le passé, dans les domaines de l’économie, de l’architecture, de l’industrie, de la population, etc.

Les ruines phénicio-romaines de Lixus, avec un château et des usines de salaison, sont un site immanquable pour les passionnés d’archéologique et d’histoire antique.

C’est là qu’une cour française s’est établie au XXème siècle avec la figure de la Duchesse de Guise, l’épouse du comte de Paris, de la maison capétienne d’Orléans, prétendant à la couronne de France. Le couple ne résidait pas en permanence à Larache; leurs séjours alternaient entre la ville marocaine et d’autres pays européens. Leur demeure a été conservée et transformée en hôtel.

La médina, bien que mal conservée, vaut la peine d’être vue, avec la Place de la Libération et l’Alcaicería. N’oubliez pas non plus de visiter ses deux châteaux, celui de Kelibach qui est en ruines et se trouve à côté de la mer et celui de la Cigogne, à proximité du fleuve.

La ville espagnole a des traits de village andalou, avec d’intéressants bâtiments au style traditionnel et moderniste. L’église de Nuestra Señora del Pilar est à souligner en raison de son architecture.

Le balcon de l’Atlantique, surnom de la promenade maritime, offre des vues spectaculaires. Il est intéressant pour les amoureux du soleil et de la plage car il dispose de longues étendues de sable donnant sur l’océan. La plage la plus populaire est celle qui se trouve de l’autre côté de la ville; il est possible d’y accéder en bateau.

Il faut aussi noter le futur projet de Port Lixus au nord de la ville, qui compte un terrain de golf. Le port de plaisance, les hôtels et les appartements sont encore en construction.

Pour les amateurs de poisson, de nombreux restaurants populaires dans la ville permettent de déguster ce produit frais. Larache est aussi connue pour ses melons, ses tomates, ses oranges, ses cacahuètes et ses fraises.


Related Articles

Ruines romaines de Lixus

Lixus est un site archéologique où vous allez découvrir des ruines romaines particulièrement intéressantes qui occupent tout le versant d’une

Visiter Ksar El Kébir, Maroc

Ville enclavée dans la plaine du Gharb. Le fleuve Lucus passe à quelques kilomètres seulement des habitations. À proximité se trouve

Hébergements à Larache. Où dormir ?

Pour consulter les hôtels disponibles à Larache, nous vous recommandons d’utiliser ce lien : Larache ne dispose pas assez d’infrastructures

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*