Que voir à Tanger. Médina, Ville Nouvelle

Que voir à Tanger. Médina, Ville Nouvelle

LA MÉDINA

La Médina de Tanger n’a pas perdu son charme d’origine en dépit d’avoir été modifiée par l’influence européenne au cours des 140 dernières années, en particulier par la construction de logements pour les diplomates et le personnel européen. Elle possède le charme des médinas arabes et certaines murailles disposent de tours circulaires d’origine portugaise.

Voici les principaux points d’intérêt de Tanger :

Grand Souk

Vieux marché rural, aujourd’hui appelé Place du 9 Avril, centre névralgique de la ville. C’est une place entourée de marchés et de souks, récemment rénovée.
Les monument principaux, à ne pas manquer, sont :

- La Mosquée de Sidi Bou Abid avec un minaret céramique datant de 1917.
– Le Palais du Mendoub et la Médubia avec ses jardins aux arbres centenaires et ses canons datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Derrière celui-ci se tient le cimetière musulman.
La porte Bab Fahs, où commence la médina avec l’intéressant marché et la rue Siagin.

Petit Souk

En entrant par la rue Siagin, on trouve l’ancienne Église Catholique et le centre social des Filles de la Charité à Calcutta. Juste à côté, il y a Dar Niaba, la première résidence de l’ambassadeur du sultan Mendoub à Tanger au XIXe siècle.
Dans cette rue, ne manquez pas de visiter le Funduq de Siagin, logement classique antérieur à la colonisation.

Le petit souk est situé sur petite place entourée de cafés et de vieilles auberges, à la fin de la rue Siagin.
Se démarquent les cafés Tingis et Central, lieux de rencontre des artistes de l’époque internationale de la ville. Non loin du Café le Tingis commence la Rue des Mouahidines, principale zone de vente d’artisanat (voir achats à Tanger).

De cette rue et en allant vers le port, on trouve la grande Mosquée sur le site de l’ancien capitole romain et de la cathédrale à l’ère portugaise. Sa porte d’entrée est très belle.

Les murailles

Les murailles de Tanger comportent treize portes d’accès et sept batteries de défense. C’est un bastion carré, avec des tours polygonales et semi-circulaires, quelques-une avec un mirador et un chemin de ronde..

En suivant la très animée rue Marina, qui part vers le port, on passe par les portes de Bab el Mars ou Bab et Borj Dar Dbagh, à côté des murailles portugaises. Ces portes ont été reconstruites et consolidées entre 1661 et 1684 par les Britanniques et ont été ensuite restaurées par les sultans Alaouites, qui levèrent plus de fortifications.

À côté de Bab Marsa, on peut découvrir le Borj el Hajoui, entouré de maisons, d’un centre culturel. À l’extrémité nord, vous pourrez apercevoir la Tour Dar el Baroud, qui servait à défendre la ville, et en face la nouvelle Mosquée du Port.

Le mythique Hôtel Continental, ancien poste douanier, qui fut la résidence d’artistes et d’hommes politiques de l’époque internationale, est situé en face du port. C’est un endroit superbe pour déguster un bon thé marocain et regarder passer les ferrys. Découvrez la salle de petit-déjeuner aux murs de mosaïques et aux plafonds peints..

La Citadelle

La Citadelle ou Casbah, forme la partie supérieure de la médina, entourée de murailles, avec une vue magnifique sur la baie et le port de Tanger.
Elle est accessible depuis le Petit Souk, en montant par les typiques rues étroites de la médina, ou par l’extérieur en passant par l’Avenue d’Italie.
La Citadelle est située dans l’ancien palais du gouverneur, Dar el Makhzen et possède de belles terrasses et jardins. Elle abrite aujourd’hui le Musée des Arts marocains et le palais attaché, Dar Chorfa, est le siège du musée archéologique.

Visites suggérées : la Mosquée Bit El-Mal, avec son minaret octogonal. Dar ech-Shera, l’ancien tribunal. La Place de la Casbah avec une belle vue sur la baie. La Casbah où il est possible de visiter le Musée des Cultures méditerranéenne.
La Bab Kasbah et la tour Amar Ben se trouvent au nord on y accède par le quartier Marshan.

Dans le voisinage, il est possible de visiter les tombes d’Ibn Battuta et Ibn Khaldun, respectivement explorateur mythique et éminent économiste sociologue du moyen age, d’un grand intérêt historique.

Autres lieux d’intérêt à visiter

Au sein de la médina, il ne faut pas manquer de visiter la zone des bazars des rues Francis, Siagin et Al Mouahidin.

Le quartier Beni Idder, situé au sud de la médina, dans lequel il est intéressant de découvrir :

- La Synagogue Nahon, dans la rue Cheikh El Harrak, centenaire et reconstruite récemment pour en faire un musée. C’est la plus belle synagogue du Maroc et l’une des plus majestueuse du monde. Le Musée de la Fondation Lorin est situé dans une autre synagogue de ce quartier.

- La légation américaine. Une ancienne maison et première propriété acquise par les États-Unis, restaurée et convertie en musée d’art en 1976. Elle contient des pièces disposées autour d’un patio centrale de style andalou-arabe et expose des peintures et aquarelles du Maroc du XVIIe au XXe siècle, une bibliothèque spécialisée dans l’histoire du Maroc et du Maghreb et des salles d’étude, de conférence et de concert.

- Le cimetière hébreu, le plus ancien et situé de l’autre côté de la muraille qui le sépare de ce quartier..

EN DEHORS DE LA MÉDINA

La Ville Nouvelle 

L’expansion de la ville s’étend du grand souk en direction ouest jusqu’au mont (Suani), une zone haute où sont situés les bidonvilles de San Francisco et Marshan.

La rue Pasteur traverse le centre et se prolonge jusqu’à la promenade maritime. Le parcours le plus symbolique est de monter jusqu’au grand souk par la rue de la liberté en direction de l’Hôtel Minzah, ancien palais, et de continuer par la Place de France avec le Grand Café de Paris, un classique qui n’a pas changé au cours des 30 dernières années, qui était fréquenté par des intellectuels comme Jean Genet.

Très proche on peut voir la place du Phare, passage obligatoire pour tous les touristes qui veulent se photographier à côté des canons et admirer la vue sur la mer. Non loin se trouve le consulat de France et il est possible de se promener le long de l’avenue Pasteur et ses rues environnantes, qui définissent la zone commerciale.
Il y a de nombreux bâtiments historiques de la première moitié du XXe siècle, qui coïncident avec le statut international de la ville, la synagogue Shaar Raphaël et bibliothèque classique colonnes sortant du lot.

De là, il faut descendre vers le théâtre Cervantès, bâtiment moderniste en attente de restauration et descendre vers le port, et de la pente vers le bas vers le port, à côté du cimetière juif.

Quartier de San Francisco

Construit sur une colline surplombant la ville ancienne, on y accède depuis la Place de France, par l’avenue de la Belgique ou de la rue San Francisco. Ce que l’on peut y visiter :

- Le consulat et l’hôpital espagnol de style néoclassique de 1939 ; à leur côté, les écoles espagnoles.

- La Cathédrale de Tanger, de style modernistes datant de 1956 et non loin la mission franciscaine.

- L’église anglicane et le cimetière de Saint-André.

- Le classique Hôtel de France, entouré de jardins

- La Mosquée de Mohammed V et le sanctuaire du patron de la ville Sidi BouArrakia dans la rue Hassan II, à côté de l’ancien cimetière, où est célébrée une moussem importante.

Quartier du Marshan

Situé sur un plateau surplombant le détroit de Gibraltar et la Médina, il est accessible par la porte de la Citadelle, en faisant le tour de la médina ; depuis le grand souk par l’avenue d’Italie ; ou par l’avenue Hassan II. Les meilleurs palais et villas ont été construits dans cette zone. Les points d’intérêts principaux :

- Les jardins de Marshan, avec le Palais Royal, entourés de vieilles demeures coloniales.

- Maison-musée de Forbes, anciennement Palais de Mendoub qui est devenu la propriété de ce milliardaire américain. Y sont exposées des miniatures militaires et un jardin suspendu.

- Café Hafa, avec vues sur la mer. Lieu mythique de rencontre pour les intellectuels.

- Nécropole Phénicienne, derrière le stade surplombant le détroit. Vous pourrez admirer les vestiges de tombes phéniciennes creusées dans la roche. Une vue imprenable sur le Détroit et l’Espagne.

Autres centres d’intérêt à visiter

- La Place de la Ligue Arabe avec la Mosquée arabe au minaret tout fin, un important carrefour des avenues qui vont au centre, le quartier de San Francisco, la promenade maritime et les routes de Tétouan et Rabat.
En allant vers Tétouan, on trouve l’Arène, construite en 1950, qui peut accueillir 10 000 personnes, qui a fermé en 1971, déclarée un bâtiment historique, actuellement en réhabilitation.

À la sortie de Rabat, il y a le grand stade de football et d’athlétisme Ibn Batouta, avec une capacité de 45 000 spectateurs

- Dans le quartier populaire de Beni Makada, la grande et moderne mosquée Abdellah Guennoun se distingue.

- La Promenade Maritime s’étend du port, avenue de l’Espagne et avenue Mohamed VI jusqu’à Malabata. Elle dispose de jardins et un grand nombre de cafés, restaurants, discothèques, hôtels et clubs de plage..
La Place des Nations, qui relie ce quartier avec l’avenue Pasteur, avec un parking souterrain moderne, est située no loin de là.
Le quartier de Malabata a été transformé avec la construction de jardins, de parkings souterrains, des immeubles d’appartements modernes, des hôtels, des restaurants, la nouvelle gare, centre commercial Tanger City Center, avec deux hôtels de luxe de la chaîne Hilton, un grand centre commercial, de type Mall, un multi-cinémas, des appartements et des bureaux.
L’hôtel Casino sur la plage à proximité ; le Technopark, et d’autres œuvres récentes, s’apparentent aux villes européennes les plus modernes.
Cette partie de la ville est très animée le soir pour les jeunes avec de nombreux pubs, clubs et de bons endroits pour manger.
Elle est reliée à de nouvelles avenues avec la promenade maritime, le centre, et par les nouvelles routes circulaires tours avec les routes de Tétouan, Rabat et l’autoroute Tanger-Med-Rabat.

- Le port touristique et sportif de Tanger est situé à l’ouest de la promenade maritime. C’est un quartier animé, où préside le grand port de plaisance et le terminal de ferrys et de bateaux de croisière, qui compte 1 400 places.
Au bas des murailles et des bastions de la Médina rénovés et de la nouvelle mosquée du port, sont prévus : un yacht club, des cafés et des restaurants, un centre d’artisanat, des hôtels, un quartier résidentiel de luxe, un palais des congrès, une grande fontaine lumineuse, un office de tourisme etc.
À l’ouest du port précédent, il y a un nouveau port de pêche équipé de tous les services.

- Un téléphérique reliant le port à la Citadelle est en projet.

- La route de la plage de Merkala, qui part du port et contourne la ville par le nord, non loin de la mer, et passe par cette petite plage et qui relie le port avec la montée vers la côte de la montagne.

- Au sud de la ville sur une colline, il y a le complexe du Club de Golf Royal, situé à côté du club équestre et du stade de cricket, dans une nouvelle zone commerciale et d’hôtels de luxe.
À l’est du complexe, le Parc Naturel d’El Rahrah.

Plus d’informations sur les bâtiments de l’époque du Tanger international dans l’article une promenade dans le Tanger historique.

Sur la carte

Loading
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Notez ce reportage

Avez-vous aimé ce reportage ? Vous pouvez donner une note de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (46 votes, average: 4, 09 out of 5)
Loading...

Related Articles

Excursions depuis Tanger. Lieux d’intérêt dans les environs.

Tanger jouit d’une situation géographique stratégique qui permet aux visiteurs de connaître les merveilles du nord du Maroc. Voici nos recommandations:

Arriver à Tanger-Ceuta en bateau, conseils

Conseils pour traverser en bateau le détroit de Gibraltar et arriver à Tanger ou Ceuta Pour arriver au Maroc depuis

Achats à Tanger

Tanger est la porte du Maroc et généralement la première ville que l’on visite (parfois la seule), c’est pourquoi il

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*